Table des matières EMC Démo S'abonner

Contusions et plaies de l'abdomen - 24/01/23

[9-007-A-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(22)91862-0 
S. Barbois a, , C. Arvieux b
a Service de chirurgie digestive, bariatrique et endocrinienne, Hôpital Avicenne, AP-HP, 125, route de Stalingrad, 93009 Bobigny cedex, France 
b Clinique universitaire de chirurgie digestive et de l'urgence, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble cedex 9, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 25 January 2023

Résumé

La prise en charge des plaies et contusions de la paroi abdominale constitue un challenge médicochirurgical dans leurs stratégies de prise en charge. En cas de choc hémorragique, la priorité est au contrôle de l'origine du saignement. En cas de large plaie abdominale hémorragique, l'admission directe au bloc opératoire est possible. Le patient doit bénéficier d'une réanimation optimale et d'une laparotomie écourtée de type damage control en cas de facteurs de risque ou de signes cliniques de coagulopathie, ou en cas d'afflux massif de blessés. Cette stratégie vise à réaliser l'hémostase et le traitement des lésions digestives, parfois de façon incomplète et provisoire initialement. Chez le patient stable ou stabilisé, le bilan radiologique est essentiel avec la réalisation d'une tomodensitométrie (TDM) corps entier triphasique. Un traitement non opératoire peut s'envisager chez un patient victime d'un traumatisme fermé de l'abdomen, stable, sans signe clinique ou scannographique évoquant une perforation digestive, sous réserve d'une surveillance en milieu chirurgical. L'embolisation artérielle permet d'augmenter les indications de traitement non opératoire. Concernant les plaies par arme à feu, l'examen clinique initial permet de repérer les orifices d'entrée et de sortie, sans permettre toutefois avec certitude de présumer du trajet de la balle, ni des lésions engendrées. La TDM peut s'avérer alors très utile pour guider la prise en charge. Les plaies par arme blanche, plus fréquente en France, peuvent faire l'objet d'une stratégie non opératoire en raison du taux élevé de laparotomie blanche ou non thérapeutique. L'exploration chirurgicale, si possible mini-invasive avec conversion en laparotomie au moindre doute, reste néanmoins la règle pour la plupart des équipes. Il existe en effet un risque non négligeable de plaie diaphragmatique, notamment pour les plaies sus-ombilicales, sous-évalué au scanner, et un pronostic très péjoratif en cas d'intervention différée au stade de la péritonite sur une perforation digestive.


Mots-clés : Contusion abdominale, Plaie abdominale, Traumatisme hépatique, Traumatisme splénique, Traumatisme pancréatique, Traumatisme des viscères creux, Embolisation


Plan


© 2022  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article suivant Article suivant
  • Données fondamentales sur la physiologie de la motricité digestive
  • S. Roman, F. Mion

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.