Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Épanchements pleuraux en réanimation - 30/04/08

Doi : RMR-02-2005-22-1-0761-8425-101019-200512223 

E. Azoulay [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Plusieurs facteurs contribuent à la formation d'épanchements pleuraux chez les patients de réanimation ; par exemple, le remplissage massif lors des états de choc, les pneumonies, qu'elles soient communautaires ou nosocomiales, l'insuffisance cardiaque, les atélectasies, l'hypoalbuminémie ou les hépatopathies. En réanimation chirurgicale, les chirurgies cardiaques ou abdominales sont fréquemment compliquées d'épanchements pleuraux, et les hémothorax sont courants chez les patients traumatisés.

État des connaissances

L'incidence des épanchements pleuraux en réanimation varie de 8 % pour les épanchements pleuraux cliniquement documentés à plus de 60 % quand ceux ci sont détectés par l'échographie. Du fait de l'absence de paramètre clinique ou biologique suffisamment fiable pour exclure la pleurésie infectieuses, la pleurocentèse reste incontournable en dehors de contre-indications. La ventilation mécanique n'est pas une contre-indication à la pleurocentèse.

Perspectives

Cette revue aborde différents aspects des épanchements pleuraux en réanimation, tels leur incidence, l'impact diagnostique et thérapeutique de la pleurocentèse précoce dans les épanchements cliniquement détectables, l'absence de pertinence clinique des épanchements minimes détectés par l'échographie ou le scanner, les techniques de diagnostic d'exsudat, et la prise en charge d'une pleurésie infectieuse (empyème ou épanchement parapneumonique). Enfin, des suggestions de recherche seront proposées pour approfondir nos connaissances sur les épanchements pleuraux en réanimation.

Abstract

Diagnosis and Management of Pleural Effusions in Critically Ill Patients

Introduction

Pleural effusions are common in ICU patients. Causes include massive fluid resuscitation in shock, pneumonia – either community acquired or nosocomial, cardiac insufficiency, hypoalbuminemia and hepatic impairment. Pleural effusions frequently complicate cardiac and abdominal surgery and haemothorax may complicate trauma.

State of the Art

The incidence of pleural effusions in the intensive care unit (ICU) varies depending on the screening method used, from about 8% for physical examination to more than 60% for routine ultrasonography. In the absence of clinical parameters to exclude infection pleurocentesis remains an essential aspect of management and is not contraindicated mechanical ventilation.

This review of the diagnosis and management of pleural effusions in ICU patients reports the most recent data from the literature. Pleurocentesis can be performed safely in the ICU, even in mechanically ventilated patients. The absence of reliable clinical or laboratory test criteria for determining the cause of pleural effusions and the potentially devastating consequences of failing to diagnose and treat pleural infection are strong reasons to perform pleurocentesis in patients with clinically detectable pleural effusions and no contraindication to the procedure.

Perspectives

Although the data reviewed indicate that the diagnosis and treatment of pleural effusions should follow the same rules in the ICU as they do elsewhere, several incompletely resolved issues deserve further investigation. These are summarised in an agenda for future research.


Mots clés : Épanchements pleuraux , Pleurésies , Pneumonies , Empyèmes , Pleurocentèse


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 1

P. 71-79 - février 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l'activité physique quotidienne de patients adultes atteints de mucoviscidose
  • C. Fournier, L. Bosquet, S. Leroy, T. Perez, R. Neviere, B. Wallaert
| Article suivant Article suivant
  • Les marqueurs d'exposition au tabagisme passif
  • C. Metz-Favre, C. Donnay, F. De Blay

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.