Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact économique de la BPCO en France : étude SCOPE - 30/04/08

Doi : RMR-04-2005-22-2-0761-8425-101019-200539984 

M. Fournier [1],

A.-B. Tonnel [2],

B. Housset [3],

G. Huchon [4],

P. Godard [5],

D. Vervloet [6],

D. Huas [7],

I. Durand-Zaleski [8],

I. Chanal [9],

C. Pribil [9],

et le groupe SCOPE*

Voir les affiliations

 les autres membres du groupe SCOPE : F. Neukirch, M. Aubier, C. Brambilla, R. Soussan, P.-L. Druais.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) représente un problème de santé publique à l'impact économique mal évalué.

Matériel et méthodes

SCOPE est une étude observationnelle économique, prospective et rétrospective, menée en France en 2001, auprès de 114 médecins généralistes et 57 pneumologues. Son objectif est de décrire la prise en charge des patients atteints de BPCO et d'en évaluer le coût annuel en fonction du stade de sévérité. Des questionnaires ont permis de recueillir des informations sur les consommations de soins pendant douze mois, pour deux cent quatre-vingt cinq patients.

Résultats

L'analyse économique était de type coût de la maladie en « prévalence ». La sévérité des troubles et la consommation de soins étaient plus importantes chez les patients suivis par un pneumologue. La BPCO et ses complications (suivi habituel du patient, exacerbations, autres complications) sont responsables de 66 % des coûts, les 34 % restants n'étant pas liés à la maladie respiratoire et à ses complications. Les principaux postes de dépenses étaient les hospitalisations (35 %, soit 1 509,9 euros/an/patient) et les médicaments (31 %, soit 1 340,6 euros/an/patient). Le coût direct total augmentait avec le stade de sévérité de la maladie, essentiellement du fait des dépenses d'hospitalisation et d'assistance respiratoire.

Discussion

Cette étude confirme l'impact économique de la prise en charge de la BPCO en France. Des mesures permettant de ralentir l'évolution des troubles et de prévenir les exacerbations pourraient en réduire les coûts.

Abstract

Economic Burden of COPD: the SCOPE Study

Introduction

Chronic obstructive pulmonary disease (COPD) is a major health problem. Few data about COPD economic burden are available.

Methods

SCOPE was an observational economical retrospective and prospective study conducted in France in 2001, by 114 general practitioners (GPs) and 57 lung specialists. The aim was to describe the burden of COPD patients and to estimate the annual cost according to severity stages.

Health resource utilization was collected by questionnaires over a 12-month period for 285 patients.

Results

It was a cost-of-illness analysis. COPD patients followed by a lung specialist were more severe than patients followed by a GP and had a higher level of medical resource consumption. The COPD disease and its complications explained 66% of the total cost. The main cost drivers were inpatient care (35%, or 1509,9 euros/year/patient) and prescription medications (31%, or 1340,6 euros/year/patient).

The direct total cost varied according to COPD severity on account of inpatient care and respiratory assistance.

Discussion

This study confirmed the economic burden of COPD in France. Actions allowed to slow down the disease's evolution and to anticipate the exacerbation could reduce the cost.


Mots clés : Consommation de soins médicaux , BPCO , Niveaux de sévérité , Analyse économique , France

Keywords: Health care consumption , COPD , Severity staging , Economical analysis , France


Plan


 les autres membres du groupe SCOPE : F. Neukirch, M. Aubier, C. Brambilla, R. Soussan, P.-L. Druais.



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 2-C1

P. 247-255 - avril 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Accoutumance médicamenteuse à l'infliximab dans la maladie de Crohn
  • J. Lelong, C. Duburque, C. Fournier, J.-F. Colombel, P. Desreumaux, A.-B. Tonnel, B. Wallaert
| Article suivant Article suivant
  • Bérylliose Pulmonaire Chronique : un modèle d'interaction entre environnement et prédisposition génétique (1re partie)
  • S. Marchand-Adam, D. Valeyre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.