Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les poudres sèches dans les situations cliniques extrêmes - 30/04/08

Doi : RMR-09-2005-22-4-0761-8425-101019-200530058 

N. Roche [1],

J.F. Dessanges [2],

J.-C. Dubus [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les inhalateurs de poudre sèche (IPS) nécessitent un effort inspiratoire pour dissocier la poudre et former l'aérosol sec. Une revue de la littérature a été effectuée afin de savoir si ceci peut, dans certaines situations cliniques (jeunes enfants, sujets âgés, syndromes obstructifs aigus ou chroniques de l'asthme et des BPCO), constituer une limite à leur utilisation.

État des connaissances

Les IPS commercialisés présentent des caractéristiques techniques différentes. Les facteurs pouvant influencer leur efficacité sont nombreux et l'intérêt prédictif des essais in vitro est limité. Les études cliniques publiées indiquent que les IPS peuvent être efficaces même à bas débit inspiratoire, ainsi que dans les tests de provocation bronchique non spécifique, les crises d'asthme et les syndromes obstructifs des BPCO. Toutefois, ces études présentent souvent des limites.

Perspectives

Les études cliniques analysées indiquent que les IPS peuvent être utilisés dans la grande majorité des situations cliniques sous réserve d'une éducation attentive des patients. Néanmoins, chez l'enfant de moins de six ans, les recommandations internationales préconisent de préférer l'aérosol-doseur couplé à une chambre d'inhalation.

Conclusions

De nouvelles études cliniques bien conduites sont encore souhaitables pour établir l'efficacité des IPS dans les situations cliniques extrêmes.

Abstract

Dry powders inhalers in constrained clinical situations

Introduction

Dry powder inhalers (DPIs) require a certain threshold of inspiratory effort to generate respirable particles. We undertook a literature review to determine whether this may, in particular clinical settings (young children, elderly subjects, acute or chronic respiratory obstructive syndromes - asthma and COPD), constitute a limitation on their use.

State of the art

Currently marketed DPIs exhibit different technical characteristics. Many factors may influence their efficacy, so that the predictive utility of in vitro tests is limited. Published clinical studies indicate that aerosol therapies inhaled with DPIs show clinical efficacy even at low inspiratory air flows in adults and children with acute asthma, in acute bronchoconstriction experimentally provoked by methacholine or histamine, in acute asthma attacks in adults and children, and in COPD-related airway obstruction. The efficacy of DPIs appears comparable to that of p-MDIs or nebulisation. However, the studies often have some limitations (including limited statistical power and patient selection) that may affect their value.

Perspectives

The published studies analysed suggest that DPIs may be used in the great majority of clinical situations, subject to careful patient education. Nevertheless, p-MDIs with spacers remain recommended by international guidelines for children under the age of 6.

Conclusions

Additional well-designed clinical studies remain desirable to establish firmly the efficacy of DPIs in these situations.


Mots clés : Traitements inhalés , Inhalateurs de poudre sèche , Syndromes obstructifs respiratoires , Asthme , BPCO


Mots clés : Inhalation Therapy , Dry powder inhalers , Obstructive lung diseases , Asthma , COPD


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 4

P. 605-613 - septembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Staphylococcus aureus : place et impact dans la prise en charge des pneumopathies nosocomiales
  • D. Benhamou, A. S. Carrié, F. Lecomte
| Article suivant Article suivant
  • Ventilation à domicile chez les patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
  • A. Cuvelier, L.C. Molano, J.-F. Muir

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.