Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

société - Rétention de sûreté, irresponsabilité pénale et éthique des soins - 05/05/08

Doi : SPSY-04-2008-00-255-0241-6972-101019-200802704 

Frédéric Vacher

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Le projet de loi sur la “rétention de sûreté”, destiné à éviter le passage à l’acte des récidivistes dangereux, a été adopté le mercredi 9 janvier 2008 par l’Assemblée nationale. Le 7 février dernier, après avoir timidement exprimé quelques scrupules éthiques, le Sénat a lui aussi voté ce texte. Le projet prévoit la création de centres fermés dans lesquels seraient placés, à l’issue de leur peine, les délinquants reconnus comme dangereux. L’ouverture du premier d’entre eux, d’une capacité de 30 places, est prévue à Fresnes (94) en septembre 2008.

Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 255

P. 5-7 - mars-avril 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une posture clinicienne
  • Stéphane Trégouet
| Article suivant Article suivant
  • Psychotropes, une prescription souvent inadéquate chez les personnes âgées
  • Nathalie Debertrand

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.