Médecine

Paramédical

Autres domaines


digestif - Les anévrismes veineux du réseausplanchnique : à propos de 13 patients - 05/05/08

Doi : JR-03-2008-89-3-C1-0221-0363-101019-200801089 

G Weber,

L Milot,

I Kamaoui,

F Pilleul

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif. Les anévrismesdu réseau veineux splanchnique sont des anomalies rareset mal connues. À travers cette étude de 13 patientset une revue de la littérature, nous avons définiles aspects étiologiques et les procédures utiliséesdans le diagnostic positif et la prise en charge de cette affection.

Patientset méthodes. Il s’agit d’une étuderétrospective entre 1993 et 2005 danslaquelle 13 patients (7 femmes, 6 hommes, moyenne d’âge 53,5 ans),ont présenté des anévrismes du réseauveineux splanchnique. Nous avons revu les dossiers médicauxdes patients afin de recueillir et analyser toutes les données épidémiologiques, étiologiques,les moyens d’imagerie utilisés pour le diagnosticpositif et l’attitude thérapeutique adoptée.Les anévrismes ont été définispar une dilatation fusiforme ou sacciforme du réseau veineuxporte et de ses branches de division, de la veine mésentériquesupérieure et de la veine splénique.

Résultats. Lerecueil des données a permis de mettre en évidence 16 anévrismesveineux d’origine splanchnique. Parmi les patients, 4 présentaientune hypertension portale. Les moyens d’imagerie utilisés ont été variableset combinant majoritairement l’imagerie non invasive (échographie :8 patients ; angio-scanner : 8 patients et angio-IRMdes vaisseaux splanchniques : 9 patients) et l’angiographie pour 2 patients.Nous avons identifié huit anévrismes sur le systèmeporte (50 %), cinq sur la veine splénique(31,3 %) et trois sur la veine mésentériquesupérieure (18,7 %). Aucune procédurechirurgicale ou endovasculaire n’a été entreprise.Une surveillance radiologique a été instituéechez 12 patients ne montrant aucune évolutivité avecun recul jusqu’à 10 ans.

Conclusion. Dansnotre série, la localisation préférentiellea été la veine porte Le diagnostic positif estradiologique, avec une prise en charge exclusivement baséesur la surveillance.

Abstract

Splanchnic vein aneurysms:a report of 13 cases.

Purpose. Splanchnicvein aneurysms are a rare and poorly known entity. From a reviewof 13 cases and reports from the literature, we have defined theimaging features and modalities for their diagnosis and management.

Patientsand methods. Retrospective study of 13 patients (7 females, 6 males,mean age of 53.5 years) who presented between 1993 and 2005 withsplanchnic vein aneurysms. All patient charts were reviewed to collectand analyze epidemiological data, underlying etiologies, imagingwork-up for diagnosis and management. Aneurysms were defined asfusiform or saccular enlargement of the portal venous vein or itsbranches, superior mesenteric vein and splenic vein.

Results. Atotal of 16 splanchnic vein aneurysms were identified. Four patientshad portal venous hypertension. The imaging work-up was variableand included mainly non-invasive modalities (US: 8 patients; CTA:8 patients and MRA: 9 patients) and conventional angiography in2 patients. Eight aneurysms involved the portal vein (50%),5 the splenic vein (31.3%), and 3 the superior mesentericvein (18.7%). None of the patients underwent surgical orendovascular management. Imaging follow-up was performed in 12 patients,with no interval change over time with up to 10 years follow-up.

Conclusion. Inour series, the portal vein was most frequently involved. Diagnosiswas exclusively based on imaging and management was limited to follow-up.


Mots clés : Anévrisme , Veines , Splanchniques , Imagerie , HTP

Keywords: Aneurysm , Veins , Splanchnic , Imaging , Portal hypertension


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 89 - N° 3-C1

P. 311-316 - mars 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • génito-urinaire - IRM de la verge : intérêt dans le bilan post-traumatique
  • F Turpin, D Hoa, A Faix, M Filhastre, N Mazet, JP Rouanet de Vigne Lavit
| Article suivant Article suivant
  • ostéoarticulaire - Évaluation des infiltrations épiduralescervicales sous contrôle tomodensitométrique dans le traitement des névralgies cervico-brachiales mécaniques
  • J Lasbleiz, D Siegfried, G Chales, F Marin, M Sighetti, R Duvauferrier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.