S'abonner

Physiopathologie de l’asthme sévère : quelles cibles moléculaires pour les biothérapies ? - 16/05/23

Pathophysiology of severe asthma : What are the molecular targets for biotherapies?

Doi : 10.1016/j.banm.2023.02.006 
Patrick Berger a, b, c,
a University Bordeaux, Centre de Recherche Cardio-thoracique de Bordeaux, INSERM U1045, 33000 Bordeaux, France 
b CHU Bordeaux, service d’exploration fonctionnelle respiratoire, CIC-P 1401, 33076 Bordeaux, France 
c INSERM, centre de recherche cardio-thoracique de Bordeaux, U1045, centre d’investigation clinique (CIC-P 1401), 33000 Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Résumé

L’asthme sévère se caractérise par un asthme, dont le diagnostic est confirmé, dont les comorbidités sont gérées, dont le contrôle ne peut pas être obtenu malgré un traitement inhalé associant un corticoïde à forte posologie et au moins un second contrôleur, sans problématique d’observance ni de mésusage. La physiopathologie de l’asthme est complexe et associe, à des degrés divers, une hyperréactivité, une inflammation et un remodelage bronchique. Les biothérapies actuelles, comme celles en cours de développement, ne ciblent que les IgE, certaines cytokines ou leurs récepteurs impliqués dans l’inflammation bronchique de l’asthme sévère. Cette inflammation bronchique peut relever soit d’un type 2 avec un mécanisme allergique et/ou à éosinophiles soit d’un non-type 2, caractérisant ainsi trois endotypes inflammatoires d’asthme sévère. Les cytokines clés de l’inflammation asthmatique de type 2 sont l’interleukine (IL)-4, l’IL-5 et l’IL-13 et celles impliquées dans l’inflammation non-type 2 sont l’IL-17, l’IL-23 et l’IL-8. Plus récemment, le rôle des alarmines produites par les cellules de structure comme celles de l’épithélium bronchique ou du muscle lisse bronchique a été démontré avec l’implication de TSLP et d’IL-33. Les cellules clés de l’inflammation de type 2 sont les cellules dendritiques, les lymphocytes Th2, les cellules de l’immunité innée de type 2 (ILC2), les mastocytes et les éosinophiles, et celles de l’inflammation non-type 2 sont les lymphocytes Th17, les neutrophiles et les mastocytes. Cette revue se concentre sur les mécanismes physiopathologiques impliqués dans ces trois endotypes d’asthme sévère et en particulier sur les cibles moléculaires des biothérapies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Severe asthma is defined by a confirmed diagnosis of asthma, the comorbidities of which are controlled, the control of which cannot be obtained despite an inhaled treatment associating a high-dose corticosteroid and at least one second controller, with a good compliance and without misuse. The pathophysiology of asthma is complex and associates bronchial hyperresponsiveness, inflammation and remodelling. Uncontrol can be related with one or several of these characteristics. Available biotherapies, as well as those under development, only target IgE, several cytokines or their receptors implicated in the bronchial inflammation of severe asthma. This bronchial inflammation can be either type 2, including allergic and/or eosinophilic inflammation or non-type 2, characterising three inflammatory endotypes of severe asthma. The key cytokines of type 2 asthmatic inflammation are interleukins (IL)-4, IL-5 and IL-13 and those implicated in non-type 2 inflammation are IL-17, IL-23 and IL-8. More recently, the role of alarmins (i.e., TSLP and IL-33), produced by structural cells such as bronchial epithelial or smooth muscle cells, has been demonstrated. The key cells of type 2 asthmatic inflammation are dendritic cells, Th2 lymphocytes, type 2 innate lymphoid cell (ILC2), mast cells and eosinophils, whereas those of non-type 2 are Th17 lymphocytes, neutrophils, and mast cells. The present revue is focused on the pathophysiologic mechanisms implicated in this three severe asthmatic endotypes and in particular on the molecular targets of the biotherapies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Asthme, Inflammation, Cytokines

Keywords : Asthma, Inflammation, Cytokines


Plan


 Séance du 7/02/2023.


© 2023  l'Académie nationale de médecine. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 207 - N° 5

P. 605-611 - mai 2023 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Amylose AL : focus sur l’atteinte rénale et les aspects hématologiques
  • F. Bridoux, C. Sirac, J.P. Fermand, A. Jaccard
| Article suivant Article suivant
  • Quelle biothérapie choisir en fonction des caractéristiques de l’asthme sévère chez l’adulte ?
  • Alain Didier, Laurent Guilleminault

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.