S'abonner

Principe physique, indications et résultats des ablations tumorales percutanées en radiologie interventionnelle thoracique : radiofréquence, cryoablation et micro-ondes - 25/05/23

Physical principle, indications, and results of percutaneous thermal tumors ablations therapy in thoracic interventional radiology: Radiofrequency, cryoablation and microwaves

Doi : 10.1016/j.jidi.2022.10.003 
P. Habert a, , b , B. Puech a, M. Di Bisceglie a, b, F. Tradi a, b, P. Brige b, V. Vidal a, b, J. Panneau a, b, J.-Y. Gaubert a, b
a Service de radiologie interventionnelle, hôpital Nord, AP–HM, 15, chemin des Bourrely, 13015 Marseille, France 
b Aix Marseille université, LIIE, Marseille, France 

P. Habert, Service de radiologie interventionnelle, hôpital Nord, AP–HM, 15, chemin des Bourrely, 13015 Marseille, France.Service de radiologie interventionnelle, hôpital Nord, AP–HM15, chemin des BourrelyMarseille13015France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les destructions tumorales thermiques percutanées font partie de la prise en charge des nodules pulmonaires tumoraux. Les principales méthodes sont la radiofréquence, la cryoablation et les micro-ondes.

Données récentes

Ces trois méthodes diffèrent sur le plan physique. La radiofréquence utilise un courant électrique alternatif, la cryoablation la détente d’un gaz comprimé et les micro-ondes les ondes éponyme. Les thermoablations sont une alternative au traitement chirurgical pour les tumeurs pulmonaires primitives non à petites cellules du poumon, chez les patients contre-indiqués à la chirurgie avec un taux de survie globale à 3 ans évalué à 58 % (36–78 %) pour la radiofréquence, et sont une des options thérapeutiques validées dans les maladies oligométastatiques, avec la chirurgie et la radiothérapie stéréotaxique. Le taux de contrôle local des tumeurs secondaires est considéré d’environ 90 % à 4 ans pour la radiofréquence et la cryoablation. La décision thérapeutique est prise en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP). La seule limite est l’insuffisance respiratoire sévère (VEMS < 1 L), auquel cas l’indication doit être soigneusement posée en RCP et discutée avec le patient. Ces traitements sont réalisés sous anesthésie générale, la sédation consciente est une option en cas de cryoablation. Leurs effets indésirables sont ceux des ponctions thoraciques : pneumothorax, hémoptysie et exceptionnellement embolie gazeuse. Le suivi avec un caractère pluridisciplinaire est essentiel, incluant les oncologues et les autres acteurs prenant en charge les patients. Il est fait par tomodensitométrie thoracique associée à une consultation, tous les 3 mois la 1re année, puis tous les 6 mois. Il s’appuie sur les différentes évolutions possibles des cicatrices d’ablation en imagerie, à court et moyen terme, dont la connaissance est indispensable.

Conclusion

Les thermoablations pulmonaires sont un traitement mini-invasif efficace des tumeurs pulmonaires, et peuvent être réalisées par radiofréquence, cryoablation ou micro-ondes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Percutaneous tumor destruction by thermoablation is part of the clinical routine in the management of pulmonary tumor nodules. The main methods are radiofrequency, cryoablation and microwave.

Recent data

The three current methods of thermoablation differ physically. Radiofrequency uses an alternating electric current, cryoablation uses gas expansion, and microwaves use waves of the same name. Their indications are similar: thermoablation an alternative treatment for lung cancer in patients who are contraindicated for surgery with a 3-year overall survival rate of 58% (36–78%) for radiofrequency, and is one of the treatments for oligometastatic diseases, along with surgery and stereotactic radiotherapy. The local control rate of secondary lesions is about 90% at 4 years for radiofrequency and cryoablation. All therapeutic decisions are made in multidisciplinary consultation meetings. The only limit in the indications is severe respiratory insufficiency (FEV1<1L), in which case the indication must be carefully established in a multidisciplinary meeting and discussed with the patient. These treatments are mostly performed under general anesthesia, conscious sedation is an option for cryoablation. Their undesirable effects are mainly those of thoracic punctures, i.e. pneumothorax, hemoptysis and more rarely gas embolism. Follow-up is an essential element and its multidisciplinary character should be encouraged, including oncologists and other actors taking care of the patients. Follow-up will be done by thoracic CT scan associated with a consultation, every 3 months for the first year, every 6 months for 2 years and then every year. The follow-up can be difficult because, as after radiotherapy, the treated lesion remains in situ. It is essential to know the different physiological evolutions possible in the short and medium term.

Conclusion

Lung thermoablations are a minimally invasive treatment of lung tumors, and can be performed using radiofrequency, cryoablation or pulmonary microwave.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Thermoablation, Radiofréquence, Cryoablation, Oncologie thoracique, Carcinome bronchique non à petites cellules

Keywords : Thermoablation, Radiofrequency, Cryoablation, Thoracic oncology, Non-small cell lung cancer


Plan


© 2022  Société française de radiologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 6 - N° 3

P. 167-176 - juin 2023 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Paragangliome carotidien : le signe de la lyre
  • A. Jadib, K. Rebbouh, O. Amriss, A. Merzem, H. Belgadir, N. Moussali, N. El Benna
| Article suivant Article suivant
  • TFCC en imagerie : aspects pratiques et revue de la littérature
  • S. Malka, R. Gillet, A. Blum, P. Teixeira

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.