S'abonner

Mélanome métastatique, immunothérapie et survie à long terme : où en sommes-nous ? - 09/06/23

Metastatic melanoma, immunotherapy and long-term survival: Where do we stand?

Doi : 10.1016/j.banm.2023.03.020 
Caroline Robert
 Chef de Service de Dermatologie, et Directice de l’équipe « Résistance thérapeutique » Unité Inserm U981, Gustave Roussy et Université Paris-Saclay, 114, rue Edouard Vaillant, 94805 Villejuif, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Depuis une douzaine d’années, le pronostic du mélanome métastatique a radicalement changé avec l’avènement des immunothérapies par blocage des points de contrôle immunitaire et des thérapies ciblées, ces dernières uniquement pour les mélanomes porteurs d’une mutation de BRAF. La survie médiane globale des patients est passée de moins d’un an à plus de cinq ans avec les immunothérapies, et nous pouvons pour certains patients parler de guérison. Cette révolution thérapeutique a nécessité une modification des critères d’évaluation des cancers car les cinétiques et les profils de réponses étaient modifiés. Le spectre des toxicités est aussi tout à fait différent de celui des traitements classiques du cancer avec des effets secondaires immuno-médiés parfois sévères. Aujourd’hui, il persiste de nombreuses inconnues concernant les mécanismes de résistance primaires ou secondaires, l’existence de marqueurs prédictifs de réponse ou de toxicité. Pour lutter contre les résistances thérapeutiques, de nouvelles immunothérapies sont en développement, parfois combinées avec les inhibiteurs des points de contrôle. L’objectif, pour les prochaines années, est de pouvoir traiter efficacement plus de patients, de les traiter plus tôt dans le cours de leur maladie en proposant ces traitements en contexte adjuvant, voire néoadjuvant mais en optimisant le rapport entre leur efficacité anti-tumorale et leur toxicité potentielle. Au total, depuis maintenant plus de 12 ans, les progrès dans la prise en charge du mélanome continuent de montrer la voie pour le développement de l’immunothérapie en cancérologie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Over the past dozen years, the prognosis of metastatic melanoma has changed radically with the advent of immunotherapies using immune checkpoints blockers and targeted therapies, the latter only for melanomas carrying a BRAF mutation. The overall median survival of patients has increased from less than one year to more than five years with immunotherapies, with a real hope for cure for some patients. This therapeutic revolution required a modification of cancer assessment criteria because the kinetics and response profiles are different than the ones observed with chemotherapy or targeted therapies. The spectrum of adverse events is also quite different from conventional cancer treatments with sometimes severe immune-mediated side effects. Today, there are still many unknowns concerning primary or secondary resistance mechanisms and the existence of predictive markers of response or success. To fight against therapeutic resistance, new immunotherapies are being developed, sometimes combined with checkpoint inhibitors. The objective, for the next few years, is indeed to be able to cure more patients and to treat them earlier in the course of their disease by offering these treatments in an adjuvant or even a neoadjuvant context. We also need to optimize the efficacy/toxicity ratio of these treatments. In total, for more than 12 years now, progress in the management of melanoma continues to pave the way for the development of immunotherapy in oncology.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Naevus et mélanomes, Métastase tumorale, Immunothérapie, Survie

Keywords : Nevi and Melanomas, Neoplasm Metastasis, Immunotherapy, Survival


Plan


 Séance du 28/03/2023.


© 2023  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 207 - N° 6

P. 749-755 - juin 2023 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’autorisation de mise sur le marché (AMM) de l’imatinib dans la leucémie myéloïde chronique et les tumeurs stromales gastro-intestinales il y a 20 ans : une révolution dans l’innovation thérapeutique
  • Richard Villet, François Guilhot
| Article suivant Article suivant
  • Réflexions sur les traitements adjuvants et néoadjuvants du mélanome. Vers une fin du rôle pivot de la chirurgie dans les mélanomes opérables ?
  • Jean Jacques Grob

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.