Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Antibiothérapie et exacerbation des bronchopneumopathies chroniques obstructives - 01/01/03

Doi : 10.1016/S1624-0693(02)00008-7 

S.  Nouira * ,  S.  Marghli,  F.  Abroug*Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une pathologie singulière à bien des titres. Elle l'une des maladies les plus fréquentes de part le monde ; elle évolue progressivement vers l'aggravation souvent précipitée par des épisodes d'exacerbation. L'exacerbation est fréquemment prise en charge par le généraliste mais, en cas de gravité, elle nécessite l'hospitalisation parfois en service de réanimation. Il n'y a pas de critères objectifs pour définir l'exacerbation. Les trois critères d'Anthonisen (augmentation du volume et de la purulence des expectorations, majoration de la dyspnée) sont actuellement à la base de la définition courante. L'exacerbation est dite de type 1 quand elle associe les trois critères ensemble, de type 2 quand elle associe deux des trois critères et de type 3 quand il existe un seul critère. Le problème de l'antibiothérapie n'est pas résolu définitivement, cependant il y a de plus en plus de preuves en faveur de l'utilisation des antibiotiques notamment pour les exacerbations dans lesquelles il y a au moins deux des trois critères d'Anthonisen ou bien les exacerbations nécessitant une ventilation mécanique. La stratification en fonction de la comorbidité et de la sévérité du syndrome obstructif permet d'identifier les patients à haut risque et choisir l'antibiotique adapté à la résistance des germes. Les germes habituels comme Haemophilus influenzae, Streptococcus pneumoniae et Moraxella catarrhalis restent prédominants chez les patients à risque modéré ; un traitement à base d'amoxicilline-acide clavulanique ou de macrolides de seconde génération ou les nouvelles quinolones semble être le plus approprié et le plus efficace. Chez ces patients, l'utilisation d'antibiotiques classiques comme l'amoxicilline n'est pas préconisée compte tenu du haut niveau de résistance bactérienne. Chez les patients plus âgés et ayant un degré de morbidité et d'obstruction bronchique sévère, à côté de la flore habituelle d'autres germes à Gram négatif, comme les entérobactéries et les pseudomonas, sont fréquemment isolés ; la ciprofloxacine est probablement le traitement de choix. Dans l'avenir, il faut valider ces recommandations et cibler de façon plus objective les patients qui justifient une antibiothérapie et vérifier le bénéfice réel des nouveaux antibiotiques par rapport aux plus anciens.

Mots clés  : Bronchopneumopathie chronique obstructive ; Exacerbation ; Antibiotiques.

Abstract

Chronic obstructive pulmonary disease (COPD) is common and has an increasing worldwide prevalence. Patients with COPD may experience several acute exacerbations of their disease. These are usually treated by general practitioners, although severe exacerbations must lead to intensive care. The most commonly used definition of an acute exacerbation of COPD is a subjective increase of dyspnea, sputum volume and/or purulence, according to Anthonisen's criteria. Although the role of infection in exacerbation of COPD remains controversial and incompletely understood, there is an increasing evidence that patients with severe episodes such as those requiring mechanical ventilation and those with at least two of the three cardinal symptoms of exacerbation should undergo antibiotic therapy. Stratification of patients into risk categories can identify high-risk patients and allow targeted antimicrobial therapy, particularly at resistant organisms. Haemophilus influenzae, Streptococcus pneumoniae, and Moraxella catarrhalis are the predominant organisms in patients with mild to moderate comorbidity and impairment of lung function. In this group of patients resistance to ß-lactams antibiotics such as ampicillin is high and treatment with antibiotics such as amoxicillin-clavulanic acid, or second generation macrolide, or new quinolones are expected to be cost-effective. In older patients with severe comorbidity and poor underlying lung function, beside the usual respiratory organisms, other Gram-negative organisms, including Enterobacteriaceae and Pseudomoans species, are frequent. For this group, quinolones such as cirpofloxacin are probably the most suitable agents. In the future, we will need more prospective studies to corroborate and validate the current guidelines, in order to select patients who will really benefit from antibiotherapy and to determine if new antibiotics have significant clinical and economic advantages over standard ones.

Mots clés  : Chronic obstructive pulmonary disease ; Exacerbation ; Antibiotics.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 12 - N° 1

P. 46-52 - janvier 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les fibroses pulmonaires en réanimation
  • T. Fumeaux, C. Rothmeier, P. Jolliet
| Article suivant Article suivant
  • Sédation et analgésie du patient ventilé
  • C. Mélot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.