Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sédation et analgésie du patient ventilé - 01/01/03

Doi : 10.1016/S1624-0693(02)00009-9 

C.  Mélot * *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La sédation et l'analgésie sont des composantes importantes du traitement des patients de réanimation ventilés mécaniquement. Il existe actuellement une large gamme d'agents pharmacologiques disponibles pour les besoins variés de ce groupe hétérogène de patients. Dans les réanimations européennes, la sédation est réalisée dans 98 % des cas en utilisant soit du midazolam ou du propofol et l'analgésie dans 90 % des cas en utilisant soit de la morphine, du fentanyl ou du sufentanil. Le delirium est le plus souvent contrôlé par les butyrophénones. La première étape de l'administration d'une sédation et/ou d'une analgésie est de définir le problème spécifique pour lequel elle est requise (douleur, agitation ou delirium, anxiété, inadaptation au ventilateur), d'estimer la durée du traitement, et de choisir rationnellement la médication et la profondeur de la sédation appropriée pour l'indication. Ensuite, le clinicien doit identifier les dysfonctions d'organes (principalement l'insuffisance hépatique et rénale) qui ont des effets sur la pharmacocinétique et la pharmacodynamie des sédatifs et des analgésiques. La non-reconnaissance de ces effets peut conduire à une sédation et/ou une analgésie inadéquates et à l'accumulation des drogues avec, comme conséquence, une prolongation inutile de la ventilation mécanique et du séjour en réanimation. L'interruption journalière de la perfusion des sédatifs et/ou des analgésiques est un moyen simple et efficace de gérer ce problème tout en permettant un examen clinique fiable du patient.

Mots clés  : Sédation ; Analgésie ; Ventilation mécanique ; Opiacés ; Benzodiazépines ; Propofol ; Butyrophénones.

Abstract

Sedation and analgesia are important components of the treatment of mechanically ventilated critically ill patients. There is currently a wide variety of pharmacological agents available for the diverse needs of this heterogeneous group of patients. In European ICU, sedation is obtained in 98% of the cases by using, either midazolam, or propofol, and analgesia in 90% of the cases by using, either morphine, fentanyl, or sufentanil. Delirium is most often controlled by using butyrophenones. The first step of sedative and analgesic administration is to define the specific problem requiring sedation and/or analgesia (pain, agitation or delirium, anxiety, inadequate adaptation to the ventilator), to estimate the duration of the treatment, and to rationally choose the drug and depth of sedation appropriate for the indication. Thereafter, the clinician, must recognize the diverse effects of organ dysfunction (mainly hepatic and renal insufficiency) on drug pharmacokinetics and pharmacodynamics. Failure to recognize these effects may lead to inadequate sedation and/or analgesia, and drug accumulation with unnecessary prolonged mechanical ventilation and increased length of stay in the ICU. Daily interruption of continuous sedative and/or analgesic infusion is a simple and effective way of managing this problem and allows a reliable clinical examination of the patient.

Mots clés  : Sedation ; Analgesia ; Mechanical Ventilation ; Opioids ; Benzodiazepines ; Propofol ; Butyrophenones.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 12 - N° 1

P. 53-61 - janvier 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Antibiothérapie et exacerbation des bronchopneumopathies chroniques obstructives
  • S. Nouira, S. Marghli, F. Abroug
| Article suivant Article suivant
  • Nébulisation de médicaments sous ventilation mécanique
  • P.F. Dequin, E. Mercier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.