Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Role of laparoscopic surgery in the etiologic diagnosis of exsudative ascites: a prospective study of 90 cases - 06/05/08

Doi : 10.1016/S0399-8320(07)78354-9 
Heykal Bedioui 1, , Rachid Ksantini 1, Kaies Nouira 2, Amina Mekni 3, Amine Daghfous 1, Faouzi Chebbi 1, Wael Rebai 1, Fadhel Fteriche 1, Mohamed Jouini 1, Montasser Kacem 1, Nabil Ben Mami 4, Azza Filali 5, Zoubeir Bensafta 1
1 Service de chirurgie A, Hôpital La Rabta, Tunis, Tunisie 
2 Service de radiology, Hôpital La Rabta, Tunis, Tunisie 
3 Service d’anatomie pathologique, Hôpital La Rabta, Tunis, Tunisie 
4 Service de gastroentérologie B, Hôpital La Rabta, Tunis, Tunisie 
5 Service de gastroentérologie A, Hôpital La Rabta, Tunis, Tunisie 

Reprints: H. Bedioui, 4, rue Youssef-Jaiet, El-Menzah 6, 2091 Ariana, Tunisie.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Purpose

Peritoneal tuberculosis and carcinomatosis are the most frequent etiologies of exsudative ascitis and require rapid diagnosis and treatment.

The purpose of this study has been to evaluate the predictive value of clinical and complementary data for the etiologic diagnosis of exsudative ascites and to assess the results of laparoscopic surgery.

Material and methods

We report a prospective long-term study conducted over 10 years, having included all cases of exsudative ascites of unidentified etiology. We excluded patients with a history of anterior laparotomy and patients having a contraindication for laparoscopic surgery. Clinical signs, results of the cytochemical and bacteriological exam of the ascetic liquid and findings from radiological exams and endoscopic investigations were noted. Open laparoscopic exploration noted the macroscopic aspect and many peritoneal biopsies were obtained as well as a liver biopsy when possible. Statistical analysis was performed with SPSS10.0 software. The degree of statistical significance was set for P < 0.05.

Results

We included 90 cases of isolated exsudative ascites. There were 59 cases of tuberculosis and 31 of carcinomatosis. Mean patient age was 47 years with a sex ratio of 0.5. Bowel transit disorders were significantly in favor of a carcinomatosis (P=0.04) while fever and nocturnal sweats were suggestive of tuberculosis (P=0.04) but in both instances, the positive predictive value (PPV) of these two signs was weak, respectively 29% and 43%. Relative to chemical and cytologic study of ascitic fluid, hemorrhagic fluid, low white cell count, low lymphocyte differential and presence of atypical cells were significantly linked with the carcinomatosis (P=0.01) but with a PPV <85%. Radiological exams were not very contributive for the etiologic diagnosis. The laparoscopic peritoneal aspect was typical of tuberculosis in 90% of proved cases and in 29% of carcinomatosis cases, underlying the importance of peritoneal biopsies for histological study. Hepatic tuberculosis was associated with peritoneal localisation in 48% of cases. We had no surgical mortality and the morbidity was about 1%.

Conclusion

Etiological diagnosis of exsudative ascitis remains difficult to establish. Peritoneal biopsies under videolaparoscopy are currently the “gold standard” for diagnosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Les étiologies des ascites exsudatives sont dominées par la tuberculose péritonéale et la carcinose qui représentent des urgences thérapeutiques nécessitant une certitude diagnostique.

But

Étudier la valeur prédictive, respectivement des éléments cliniques et paracliniques, dans le diagnostic étiologique d’une ascite exsudative et évaluer les résultats de la cœlioscopie diagnostique.

Matériel et méthodes

Nous rapportons une étude prospective s’étalant sur 10 ans, ayant inclus toutes les ascites exsudatives isolées. Nous avons exclu les malades porteurs d’une cicatrice de laparotomie et les malades inopérables ou ayant une contre-indication à la chirurgie laparoscopique. Nous avons relevé les signes cliniques, les données de l’examen cytochimique et bactériologique du liquide d’ascite et les données des examens radiologiques et endoscopiques. L’exploration laparoscopique relevait l’aspect macroscopique ; des biopsies péritonéales étaient alors réalisées systématiquement ainsi qu’une biopsie hépatique dans la mesure du possible. L’étude statistique a utilisé le logiciel SPSS10.0. Le degré de significativité statistique a été fixé pour P < 0,05.

Résultats

Nous avons colligé 90 cas d’ascite exsudative isolée. Il s’agissait de 59 tuberculoses et 31 carcinoses. L’âge moyen des malades était de 47 ans avec un sex-ratio de 0,5. Sur le plan clinique, les troubles du transit étaient significativement en faveur d’une carcinose (P = 0,04), tandis que la fièvre et les sueurs nocturnes étaient en faveur de la tuberculose (P = 0,04), mais à chaque fois la valeur prédictive positive (VPP) de ces signes était faible respectivement de 29 % et 43 %. Concernant l’étude du liquide d’ascite, le caractère hémorragique, la faible cellularité, le faible taux de lymphocyte et la présence de cellules atypiques étaient significativement corrélés à la carcinose (P = 0,01) mais avec une VPP < 85 %. Les examens radiologiques étaient peu contributifs au diagnostic étiologique. L’aspect laparoscopique était typique de tuberculose dans 90 % des cas de tuberculose avérés et était retrouvé dans 29 % des cas de carcinose dénotant de l’importance des biopsies péritonéales. Les biopsies hépatiques avaient objectivé une hépatite granulomateuse associée à la tuberculose péritonéale dans 48 % des cas. La mortalité opératoire était nulle et la morbidité de 1 %.

Conclusion

Le diagnostic étiologique des ascites exsudatives reste difficile à établir. Les biopsies péritonéales sous cœlioscopie représentent à l’heure actuelle le “gold standard” pour le diagnostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan

Plan indisponible

© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 12

P. 1146-1149 - décembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’anasarque : une complication du traitement par la gemcitabine chez deux malades porteurs d’un cancer du pancréas
  • Laetitia Dahan, Emmanuelle Ressiot, Agnès Cournede, Pauline Ries, Muriel Duluc, Arthur Laquiere, René Laugier, Diane Braguer, Jean-François Seitz
| Article suivant Article suivant
  • Hémopéritoine par rupture spontanée d’une métastase hépatique d’une tumeur germinale non séminomateuse
  • Julie Leseur, Florence Trivin, Éric Dupont-Bière, Évelyne Boucher, Pierre Kerbrat, Jean-Luc Raoul

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.