S'abonner

Intérêt de l’iDAScore (intelligent Data Analysis Score) dans la pratique quotidienne d’un laboratoire de FIV pour la sélection embryonnaire : résultats d’une étude préliminaire - 09/07/23

Interest of iDAScore (intelligent Data Analysis Score) for embryo selection in routine IVF laboratory practice: Results of a preliminary study

Doi : 10.1016/j.gofs.2023.05.001 
S. Sarandi a, 1, Y. Boumerdassi a, b, 1, L. O’Neill a, V. Puy a, b, C. Sifer a,
a Service d’histologie-embryologie-cytogénétique-CECOS, centre hospitalier universitaire Jean-Verdier, AP–HP, avenue du 14-Juillet, 93140 Bondy, France 
b Université Sorbonne Paris Nord, 93000 Bobigny, France 

Auteur correspondant : Service d’histologie-embryologie-cytogénétique-CECOS, centre hospitalier universitaire Jean-Verdier, AP–HP, avenue du 14-Juillet, 93143 Bondy, France.Service d’histologie-embryologie-cytogénétique-CECOS, centre hospitalier universitaire Jean-Verdier, AP–HPavenue du 14-JuilletBondy93143France

Résumé

Introduction

La sélection embryonnaire est un enjeu majeur en Assistance Médicale à la Procréation (AMP), d’autant plus depuis la généralisation du transfert mono-embryonnaire, et son optimisation permettrait l’amélioration des résultats cliniques en Fécondation In Vitro (FIV). Récemment, plusieurs modèles d’Intelligence Artificielle (IA) basés sur le deep-learning tels que l’iDAScore, ont été développés. Ces modèles, entraînés sur des séquences d’images Time-Lapse (TL) d’embryons dont le potentiel implantatoire est connu, sont capables de générer un score prédictif de grossesse pour chaque blastocyste, de façon automatisée et standardisée.

Matériels et méthodes

Dans cette étude, nous avons comparé la hiérarchisation de 311 blastocystes J5 établie par l’iDAScore v1.0 et les biologistes de notre centre. Les 311 blastocystes ont été classés par les biologistes selon la classification de Gardner en top (Top : 70,1 %), bonne (Q+ : 10,6 %) et mauvaise qualité (Q– : 19,3 %). L’iDAScore médian était respectivement compris entre [9,9–8,4],]8,4–7,5] et]7,5–2,1] pour ces trois catégories de blastocystes.

Résultats

La catégorisation des embryons en qualité Top, Q+ et Q– était concordante entre le biologiste et l’iDAScore dans respectivement 89,5 %, 36,4 % et 48,3 % (p < 10−4). De plus, l’iDAScore hiérarchisait, lorsque comparé aux biologistes, les trois meilleurs blastocystes de la cohorte comme suit : Rang 1 : 71,9 % ; Rang 2 : 61,6 % ; Rang 3 : 56,8 % de similitude (p=0,07). Cent cinquante et un blastocystes dont les issues de grossesse étaient connues ont été analysés. L’iDAScore des blastocystes qui se sont implantés était significativement plus élevé que celui des blastocystes qui ne se sont pas implantés (implantation+ : 9,10±0,57 ; implantation– : 8,70±0,95, p=0,003).

Conclusion

Cette étude préliminaire montre que l’iDAScore permet de rendre une classification hiérarchique des blastocystes reproductible, fiable et instantanée. De plus, cet outil permet d’identifier les blastocystes avec le meilleur potentiel implantatoire. Si ces résultats sont confirmés sur de plus grandes cohortes d’embryons et de patients, l’IA pourrait révolutionner les laboratoires de FIV en standardisant la sélection hiérarchique embryonnaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Embryo selection is a major challenge in ART, especially since the generalization of single embryo transfer, and its optimization could lead to the improvement of clinical results in IVF. Recently, several Artificial Intelligence (AI) models, based on deep-learning such as iDAScore, have been developed. These models, trained on time-lapse videos of embryos with known implantation data, can predict the probability of pregnancy for a given embryo, allowing automatization and standardization in embryo selection.

Material and methods

In this study, we have compared the hierarchical categorization of 311 D5 blastocysts of iDAScore v1.0 and the embryologists of our unit. These 311 D5 blastocysts have been classified as top (70.1%), good (Q+: 10.6%) and poor (Q–: 19.3%) quality by embryologists according to Gardner classification. Median iDAScores were [9.9–8.4],]8.4–7.5] and]7.5–2.1] for top, good and poor-quality blastocysts respectively.

Results

We observed a significantly concordant categorization between iDAScore and embryologists for top, good and poor-quality blastocysts (respectively, 89.5, 36.4 and 48.3%, P < 10−4). Moreover, the hierarchical categorization of the three best blastocysts between iDAScore and the embryologists was as follow: 1st rank: 71.9%; 2nd rank: 61.6%; 3rd rank: 56.8% (P=0.07). One hundred and fifty-one blastocysts with known implantation data were analyzed. The iDAScore of blastocysts that implanted was significantly higher than those that did not implant (implantation+: 9.10±0.57; implantation–: 8.70±0.95, P=0.003).

Conclusion

This preliminary study shows that iDAScore is able to perform a reproducible, reliable and immediate hierarchical classification of blastocysts. Moreover, this tool can identify the blastocysts with the highest implantation potential. If these results confirmed on a larger scale of embryos and patients, IA could revolutionize IVF laboratories by standardizing embryo hierarchical selection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Time-Lapse, Embryoscope, Intelligence artificielle, iDAScore, Sélection embryonnaire, Implantation

Keywords : Time-Lapse, Embryoscope, Artificial Intelligence, iDAScore, Embryo selection, Implantation


Plan


© 2023  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 51 - N° 7-8

P. 372-377 - juillet 2023 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge de l’hyperclarté nucale isolée : enquête auprès des Centres pluridisciplinaires de diagnostic prénatal
  • Manon De Vriendt, Caroline Rooryck, Frédéric Coatleven, Marie Sarrau, Marie Vincienne, Perrine Prier, Sophie Naudion, Loïc Sentilhes, Hanane Bouchghoul
| Article suivant Article suivant
  • Cigarette électronique et fertilité : vrais ou faux amis ?
  • O. Cousin, A. Vandecandelaere, D. Bosquet, E. Lefranc, F. Scheffler, H. Copin, S. Mattoug, M. Ben Khalifa, R. Cabry

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.