Table des matières EMC Démo S'abonner

Lipoprotéine(a) : physiopathologie et indications du dosage dans les maladies cardiovasculaires - 20/07/23

[90-10-0705-B]  - Doi : 10.1016/S2211-9698(23)43529-7 
E. Anglés-Cano a, , V. Durlach b, L. Plawinski c
a Université Paris-Cité, Inserm Innovative Therapies in Haemostasis, Faculté de pharmacie de Paris, 4, avenue de l'Observatoire, 75006 Paris, France 
b Université de Champagne-Ardenne, UMR CNRS 7369 MEDyC & Département cardio-thoracique, hôpital universitaire de Reims, 45, rue Cognacq-Jay, 51092 Reims, France 
c Université de Bordeaux, UMR CNRS 5797, Laboratoire de Physique des Deux Infinis LP2i, 19, chemin du Solarium, 33170 Gradignan, France 

Auteur correspondant.

Résumé

La lipoprotéine(a) (Lp[a]), initialement décrite en 1963 par Kåre Berg, est une lipoprotéine de basse densité, riche en cholestérol, contenant l'apolipoprotéine B-100 et l'apolipoprotéine(a) (Apo[a]). L'Apo(a) présente une similitude structurelle avec le plasminogène mais ne possède pas d'activité fibrinolytique. En raison de cette structure complexe, les concentrations élevées de Lp(a) peuvent favoriser la progression des plaques d'athérome grâce à sa composante LDL (low-density lipoprotein) riche en cholestérol et en phospholipides oxydés et avoir une action antifibrinolytique et prothrombotique grâce à sa composante Apo(a). De même, la Lp(a) peut induire une inflammation et une calcification dans l'interstitium du feuillet de la valve aortique, entraînant une sténose calcifiante. La concentration plasmatique de la Lp(a) est principalement déterminée par des facteurs génétiques qui se traduisent par une gamme extrêmement large de concentrations plasmatiques interindividuelles (0,01 à plus de 3 g/l,  2,5 à 750 nmol/l) qui ne sont pas influencées par le régime alimentaire et qui restent essentiellement constantes tout au long de la vie pour un individu donné. Des preuves expérimentales, épidémiologiques et génétiques montrent que des concentrations élevées de Lp(a) sont liées de manière causale au risque athérothrombotique et également à la sténose calcifiante de la valve aortique. De ce fait, la concentration plasmatique individuelle de Lp(a) constitue le paramètre le plus puissant pour prédire le risque cardiovasculaire associé à la Lp(a). Les dosages de la Lp(a), présentent donc un intérêt considérable, non seulement pour la stratification du risque cardiovasculaire, mais également pour le suivi clinique des patients traités par de nouvelles thérapies émergentes ciblées sur la Lp(a) (inhibiteurs de PCSK9, oligonucléotides antisens ou small interfering RNA [siRNA] anti-Apo[a]) . Ces nouveaux médicaments sont susceptibles d'en réduire significativement la concentration circulante et, à terme, d'améliorer la prise en charge des sujets à haut risque cardiovasculaire. Dans ce contexte, la Nouvelle Société francophone d'athérosclérose (NSFA) et l'European Atherosclerosis Society (EAS) ont recommandé que la concentration de Lp(a), spécifique à chaque individu, soit identifiée plutôt chez les sujets à haut risque cardiovasculaire présentant une maladie coronarienne prématurée, dans l'hypercholestérolémie familiale, chez ceux ayant des antécédents familiaux de maladie coronarienne précoce et chez ceux présentant une maladie coronarienne récurrente malgré un traitement hypolipidémiant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Lipoprotéine(a), Lp(a), Apolipoprotéine(a), Apo(a), Plasminogène, Maladies cardiovasculaires, Athérothrombose


Plan


© 2023  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Thyroglobuline
  • A.-S. Gauchez
| Article suivant Article suivant
  • Phosphatase alcaline
  • M. Chevrot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.