S'abonner

Physiopathologie des toxidermies. Le syndrome de Lyell, une expansion clonale massive de lymphocytes T CD8+ polycytotoxiques - 23/07/23

Pathophysiology of cutaneous adverse reactions. Lyell's syndrome, a massive clonal expansion of polycytotoxic CD8+ T cells

Doi : 10.1016/j.banm.2023.03.022 
Marc Vocanson a, , Marie Tauber a, b, Axel Patrice Villani a, c, Jean-François Nicolas a, b
a Centre international de recherche en infectiologie (CIRI) (Team Epidermal Immunity and Allergy), université Lyon 1, École normale supérieure de Lyon, CNRS, UMR 5308, Inserm, U1111, 21, avenue Tony-Garnier, 69007 Lyon, France 
b Service d’allergologie immunologie clinique, centre hospitalier Lyon-Sud, Pierre-Bénite, France 
c Service de dermatologie, hôpital E.-Herriot, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les toxidermies sont des réactions d’hypersensibilités retardées cutanées médicamenteuses, caractérisées par le recrutement et l’activation dans la peau de lymphocytes T (LT) effecteurs, notamment des LT CD8+ cytotoxiques. Si ce groupe de maladies partage une physiopathologie commune, il existe des disparités importantes entre les différentes formes de toxidermies, notamment en termes de sévérité. Dans cette revue sur la physiopathologie des toxidermies, nous nous sommes concentrés sur les mécanismes à l’origine de la sévérité de ces réactions en comparant 2 maladies : l’exanthème maculopapuleux, fréquent et bénin et le syndrome de Lyell, rare et sévère. Les résultats récents montrent que : (i) les LT CD8+ cytotoxiques spécifiques de médicament sont à l’origine des EMP et des Lyell ; (ii) l’EMP est associé à un recrutement cutané de LT CD8+ polyclonaux et doués d’activité cytotoxique « modérée » ; (iii) le Lyell est associé à une expansion massive et clonale des LT CD8+ qui sont polycytotoxiques, c’est-à-dire doués d’une très forte capacité de destruction des cibles. Ainsi, des différences quantitatives et qualitatives dans les populations de lymphocytes cytotoxiques en cause dans les 2 maladies expliquent les sévérités très différentes. Ces résultats ouvrent de nouvelles perspectives diagnostiques et thérapeutiques des toxidermies sévères.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Cutaneous adverse drug reactions (CADR) are characterized by the recruitment and activation in the skin of effector T-lymphocytes (LTs), in particular cytotoxic CD8+ T cells. While this group of diseases shares a common pathophysiology, there are significant disparities between the different forms of drug eruption, particularly in terms of severity. In this review on the physiopathology of CADR, we have focused on the mechanisms underlying the severity of these reactions by comparing 2 diseases: maculopapular exanthema, frequent and benign, and Lyell's syndrome, rare and severe. Recent results show that: (i) drug-specific cytotoxic CD8+ T cells cause EMP and Lyell; (ii) EMP is associated with cutaneous recruitment of polyclonal CD8+ T cells with “moderate” cytotoxic activity; (iii) Lyell is associated with a massive and clonal expansion of CD8+ T cells which are polycytotoxic, i.e., endowed with a very strong capacity to destroy targets. Thus, quantitative and qualitative differences in the populations of cytotoxic lymphocytes involved in the two diseases explain the very different severities. These results open up new diagnostic and therapeutic perspectives for severe CADRs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lymphocytes T CD8+, Cytotoxicité immunologique, Toxidermies, Biomarqueurs pharmacologiques

Keywords : CD8-positive T-lymphocytes, Cytotoxicity, Immunologic, Drug eruptions, Biomarkers, Pharmacological


Plan


 Séance du 7/03/2023.


© 2023  l'Académie nationale de médecine. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 207 - N° 7

P. 910-916 - août 2023 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le DRESS syndrome en 2023
  • Benoît Ben Said
| Article suivant Article suivant
  • Nécrolyse épidermique (syndromes de Stevens-Johnson et de Lyell) : manifestations cliniques et prise en charge
  • Saskia Ingen-Housz-Oro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.