S'abonner

Évaluation du dommage corporel des cancers mammaires - 13/08/23

Assessment of bodily damage from breast cancer

Doi : 10.1016/j.medleg.2023.100418 
F. Savall a, , C. Vaysse b , F. Hérin c , M. Lahana d , N. Telmon a
a Service de médecine légale, CHU Toulouse-Rangueil, 1, avenue Professeur-Jean-Poulhès, 31059 Toulouse cedex 9, France 
b Département de chirurgie gynécologique oncologique, Institut universitaire du cancer de Toulouse-Oncopôle, centre hospitalier universitaire de Toulouse, 1, avenue Irène-Joliot-Curie, 31059 Toulouse cedex 9, France 
c Service de maladies professionnelles et environnementales, CHU Toulouse-Purpan, place du Docteur-Baylac, TSA 40031, 31059 Toulouse cedex 9, France 
d Université Sorbonne Paris Nord, 99 Av. Jean Baptiste Clément, 93430 Villetaneuse, France 

Auteur correspondant.

Résumé

La réparation de préjudices corporels résultant de pathologies carcinologiques est particulière (survenue de la pathologie, particularités liées à la prise en charge et à la surveillance…) et nécessite une approche spécifique. L’atteinte du sein est peu abordée dans les barèmes et grilles habituellement utilisés en dommage corporel. Pour fixer la date de consolidation, les notions de rémission, de stabilisation et de traitement au long cours, propre à l’évolution de la maladie, devront être prises en compte. Les périodes de déficit fonctionnel temporaire devront tenir compte des périodes de convalescence, des effets secondaires des thérapeutiques et de leurs retentissements sur l’état général et les activités personnelles. Une adaptation des tableaux habituels est proposée. Les souffrances endurées seront fortement influencées par les thérapeutiques spécifiques à ce type de pathologie. L’évaluation du dommage esthétique devra se faire poitrine nue, mais également en sous-vêtements, avec un « décolleté habituel » et tenir compte de cicatrices spécifiques (dispositif veineux implantable, lambeau grand dorsal…). Des grilles d’évaluation sont également proposées pour les souffrances endurées et le dommage esthétique. Le déficit fonctionnel permanent, le préjudice sexuel, le préjudice d’agrément, le préjudice d’établissement sont également discutés et deux cas illustratifs sont proposés. Eu égard aux spécificités liées à la pathologie et à l’organe, l’évaluation de l’expert ne peut être que fine, rigoureuse et reproductible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Compensation of damages resulting from carcinological pathologies is specific (occurrence of pathology, particularities of therapy…) and requires a specific approach. Breast damage is rarely mentioned in grids used in bodily damage. To set the date of consolidation; remission, stabilization and long-term treatment, specific to this kind of disease, must be taken into account. The Temporary Functional Deficit periods must take into account convalescence, side effects of therapies and their adverse effects. An adaptation of usual grids is suggested. The suffering endured depends to specific therapies. The evaluation of the aesthetic damage must be done bare chest, but also in underwear, with a “usual neck line” and take into account specific scars (implantable venous access devices, latissimus dorsi flap, etc.). Evaluation grids are also suggested for the suffering endured and the aesthetic damage. The permanent functional deficit, the sexual prejudice, the loss of amenities of life … are also discussed and two illustrative cases are proposed. Due to the specificities related to the pathology and the organ, the expert's assessment can only be high quality, rigorous and reproducible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sein, Cancer, Dommage corporel, Préjudice, Évaluation, Expertise

Keywords : Breast, Cancer, Bodily injury, Damage, Assessment, Expertise


Plan


© 2023  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 14 - N° 3

Article 100418- septembre 2023 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse des besoins de formation en médecine légale des internes et résidents au CHU Mohammed VI Tanger
  • S. Nya, M. Bouchalta, A. Essadi, A. Dami, S. Chaouir
| Article suivant Article suivant
  • L’état antérieur en odontologie : le cas particulier des bridges
  • C. Reboul, M.-L. Montoux, T. Dereau, C. Bourgeois

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.