S'abonner

Tumeurs neuroendocrines digestives bien différenciées: focus sur les tumeurs pancréatiques - 13/08/23

Well-differentiated neuroendocrine tumors of the digestive tract: Focus on pancreatic neuroendocrine tumors

Doi : 10.1016/j.bulcan.2023.03.001 
Anna Pellat 1, 5, , Maxime Barat 2, 5, Anne-Ségolène Cottereau 3, Benoit Terris 4, 5, Romain Coriat 1, 5
1 AP–HP, hôpital Cochin, service de gastroentérologie et d’oncologie digestive, 27, rue du faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
2 AP–HP, hôpital Cochin, service de radiologie, 27, rue du faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
3 AP–HP, hôpital Cochin, service de médecine nucléaire, 27, rue du faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
4 AP–HP, hôpital Cochin, service d’anatomopathologie, 27, rue du faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
5 Université Paris Cité, 75006 Paris, France 

*Anna Pellat, AP–HP, hôpital Cochin, service de gastroentérologie et d’oncologie digestive, 27, rue du faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris, France.AP–HP, hôpital Cochin, service de gastroentérologie et d’oncologie digestive27, rue du faubourg Saint-JacquesParis75014France

Résumé

Les tumeurs neuroendocrines pancréatiques sont des tumeurs rares, mais dont l’incidence est en augmentation sur les dernières décennies. Ce sont des lésions bien différenciées classées selon leur index de prolifération Ki67 (grade 1 à 3). Les tumeurs neuroendocrines pancréatiques sont le plus souvent sporadiques, mais s’intègrent parfois dans un syndrome génétique comme la néoplasie endocrine multiple de type 1. Ces tumeurs sont souvent découvertes fortuitement ou parfois révélées par des signes cliniques en lien avec l’extension tumorale ou avec un syndrome fonctionnel dû à une hypersécrétion hormonale (moins de 20 % des cas). Dans près de la moitié des cas, elles sont diagnostiquées au stade métastatique avec une atteinte principalement hépatique. Le bilan d’extension comporte le dosage plasmatique de la chromogranine A, un scanner thoraco-abdomino-pelvien et souvent une IRM abdominale, et une imagerie des récepteurs de la somatostatine, parfois associé à une TEP au 18F-Fluorodeoxyglucose. Du fait de leur croissance tumorale relativement lente, les patients ont une survie prolongée même au stade métastatique. Le traitement des tumeurs neuroendocrines pancréatiques localisées repose sur la résection chirurgicale, à l’exception de certaines tumeurs asymptomatiques sporadiques de moins de deux centimètres (incidentalomes). Les options thérapeutiques pour les tumeurs non résécables ou métastatiques incluent la chirurgie, les analogues de la somatostatine, la chimiothérapie, les thérapies ciblées (sunitinib, évérolimus), la chimioembolisation hépatique et la radiothérapie interne vectorisée. Le choix de la stratégie thérapeutique reposera sur le grade tumoral, l’extension tumorale initiale, la vitesse d’évolution mais aussi le choix du patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Pancreatic neuroendocrine tumors are rare tumors showing a rising incidence. They are well-differentiated tumors, classified by grade according to their Ki67 index value (grade 1 to 3). Pancreatic neuroendocrine tumors are mainly sporadic tumors but about 10% arise within endocrine tumor syndromes such as multiple endocrine neoplasia type 1. They can be responsible for functional syndromes or non-specific clinical symptoms depending on tumor extension. However, there is also an increase of incidental diagnoses of nonfunctional pancreatic neuroendocrine tumors with the widespread use of high-quality imaging techniques. About 50 % of pancreatic neuroendocrine tumors are diagnosed at a metastatic stage, with metastases often located in the liver. Chromogranin A, CT-scan and often an abdominal MRI, and functional imaging should be performed for tumor staging and follow-up. Imaging with PET/CT with 68Ga-labeled somatostatin analogues has the highest sensitivity for the diagnosis of pancreatic neuroendocrine tumors, while 18fluorodeoxyglucose PET/CT can sometimes be useful. Overall, they are rather indolent tumors with prolonged survival. Surgery is the recommended treatment in the localized setting, with the exception of small<2cm nonfunctional tumors that can be monitored with imaging techniques. For advanced tumors, there are several available treatments such as somatostatine analogues, chemotherapy, targeted therapies (sunitinib, everolimus), locoregional ablative therapies and Peptide Receptor Radiolabelled Therapy. The treatment strategy will depend on the initial tumor staging, tumor grade, aggressiveness and patient's choice.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tumeurs neuroendocrines bien différenciées pancréatiques, Diagnostic, Traitement

Keywords : Pancreatic neuroendocrine tumors, Diagnosis, Treatment


Plan


© 2023  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 110 - N° 9

P. 955-967 - septembre 2023 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Créer une communauté de chefs de service pour répondre aux défis du système hospitalier : première expérience en hématologie
  • Roch Houot, Jacques-Olivier Bay, Patrice Chevallier, Sylvain Choquet, Luc-Matthieu Fornecker, Jean-Christophe Ianotto, Arnaud Jaccard, Fabrice Jardin, Laurence Legros, François Lemonnier, Sophie Park, Laurent Pascal, Carole Soussain, Emmanuel Gyan
| Article suivant Article suivant
  • Recommandations de la SFCE pour la prise en charge du lymphome de Hodgkin nodulaire à prédominance lymphocytaire de l’enfant et de l’adolescent
  • Marie Emilie Dourthe, Mathieu Simonin, Charlotte Rigaud, Stéphanie Haouy, Françoise Montravers, Hubert Ducou Le Pointe, Nathalie Garnier, Véronique Minard-Colin, Thierry Jo Molina, Sabah Boudjemaa, Thierry Leblanc, Judith Landman-Parker

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.