Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anxiété, dépression et partage social des émotions : des stratégies de régulation émotionnelle interpersonnelle spécifiques - 14/05/08

Doi : 10.1016/j.jtcc.2008.02.007 
A. Pasquier a, , A. Bonnet b, J.-L. Pedinielli b
a Centre de recherches en psychologie de la connaissance, du langage et de l’émotion (PsyCLE, EA3273), Axe thématique III « Émotions, construction du réel et pathologie », université de Provence, 21, avenue Robert-Schuman, 13621 Aix-en-Provence cedex 1, France 
b Département adaptation scolaire et scolarisation des élèves handicapés (ASH), université de Provence, institut universitaire de formation des maîtres d’Aix-Marseille I, 2, avenue Jules-Isaac, 13626 Aix-en-Provence cedex 1, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les états anxieux et dépressifs représentent respectivement 12 % de la population générale. Ils sont associés à des dimensions d’alexithymie et notamment aux difficultés de verbalisation des émotions [Eur Psychiatry 14 (1999) 372–378.]. L’objectif de cette recherche est d’identifier les relations pouvant exister entre l’anxiété, la dépression et le partage social des émotions considéré comme un processus de régulation émotionnelle interpersonnelle [Rimé B. Interpersonal emotion regulation. In Gross JJ, editor. Handbook of emotion regulation. New York: The Guilford Press; 2007. p. 466–485.]. La méthodologie quantitative prend appui sur un échantillon de 107 patients de médecine générale et d’individus tout-venant (H/F), caractérisés par la présence ou l’absence d’anxiété état et de dépression état. Nous avons évalué les états anxieux et dépressifs en utilisant l’Hospital Anxiety and Depression Scale (HAD) et les composantes du partage social des émotions (échelle de PSE). Les résultats montrent l’existence de relations positives entre l’inhibition du partage social émotionnel et l’anxiété état et entre l’inhibition d’une partie seulement du vécu émotionnel lors du partage et le niveau de dépression. Il semble que dans le premier cas, il s’agit d’une stratégie visant à éviter la réactivation du vécu émotionnel alors que dans le deuxième cas, l’individu chercherait davantage à se préserver d’une vision négative de soi.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Depressed and anxiety states represent respectively 12% of the general population. They are associated with alexithymia dimensions, such as difficulty in verbalisation of emotions [Eur Psychiatry 14 (1999) 372–378.]. The aim of the research is to identify the relationships between anxiety, depression and social sharing of emotions considered as a process of interpersonal emotional regulation [Rimé B. Interpersonal emotion regulation. In Gross JJ, editor. Handbook of emotion regulation. New York: The Guilford Press; 2007.p. 466–485.]. A quantitative method was used. One hundred and seven patients from general medicine and control subjects were characterised by the presence or the absence of anxiety and depressed states. We measured depressed and anxiety states with the Hospital Anxiety and Depression Scale (HAD) and the components of social sharing of emotions. Results point out the presence of positive relationships between anxiety state and inhibition of social sharing of emotions and between a part of emotional inhibition and depression. In anxiety, it concerns a strategy used in order to avoid the occurrence of emotional reactivation whereas, in depression, the subject would try to protect him/herself from a negative perception.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anxiété, Dépression, Partage social des émotions, Alexithymie

Keywords : Anxiety, Depression, Social sharing of emotions, Alexithymia


Plan


© 2008  Association Francaise de Therapie Comportementale et Cognitive. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 18 - N° 1

P. 2-7 - février 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bienvenue dans ScienceDirect
  • P. Légeron
| Article suivant Article suivant
  • « L’apprentissage de la relaxation appliquée (RA) peut-il améliorer la diminution de la flexibilité physiologique observée chez les sujets souffrant d’anxiété généralisée ? » : Une étude de cas
  • E. Fresard, Y. Khazaal

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.