Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Troubles de l’hémostase induits par les venins de serpents - 14/05/08

Doi : 10.1016/j.annfar.2008.02.009 
S. Larréché a, G. Mion b, , M. Goyffon c
a Service médical, 11e RAMa, Saint-Aubin-du-Cormier, France 
b Service d’anesthésie, HIA du Val-de-Grâce, 74, boulevard de Port-Royal, 75230 Paris cedex 05, France 
c Muséum national d’histoire naturelle, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Diverses perturbations de l’hémostase peuvent survenir à la suite d’une morsure de serpent. La quasi-totalité des espèces ophidiennes responsables d’envenimations humaines graves voire mortelles est concernée. Les venins de ces serpents sont riches en protéines agissant sur l’hémostase, notamment de nombreuses enzymes qui peuvent être classées en quatre groupes (une enzyme) selon leur action. Les hémorragines induisent des troubles de la perméabilité capillaire. Les protéines perturbant l’hémostase primaire peuvent aussi bien activer qu’inhiber les plaquettes : phospholipases A2, sérine-protéases et métalloprotéases, L-amino-acido-oxydases, phosphoestérases, désintégrines, lectines de type C, dendropeptines, agrégoserpentines, thrombolectines. Les protéines interférant avec la coagulation sont distinguées entre protéases procoagulantes (activateurs de la prothrombine, enzymes thrombine-like, activateurs du facteur X, du facteur V) et protéases anticoagulantes (inhibiteurs du facteur IX et X, activateurs de la protéine C, phospholipases A2 anticoagulantes). Les constituants de venins agissant sur la fibrinolyse sont des enzymes fibrinolytiques ou des activateurs du plasminogène. La conséquence clinique de ces mécanismes est un syndrome hémorragique local ou diffus. Une hypofibrinogénémie voire une afibrinogénémie est fréquemment observée. D’autres paramètres de l’hémostase sont perturbés : effondrement du TP, allongement du TCA ou thrombopénie, non systématique. Les venins ophidiens font l’objet de nombreuses applications médicales, diagnostiques ou thérapeutiques. Actuellement, seule l’immunothérapie antivenimeuse a fait la preuve incontestable de son efficacité dans ces syndromes hémorragiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Various haemostasis disorders can occur following snakebite. Almost all ophidian species that are responsible for serious, even lethal, human envenomations are concerned. Venoms of these snakes are rich in proteins interfering with haemostasis, including many enzymes. These proteins can be classified in four groups according to their action. The haemorrhagins induce capillary permeability disorders. The proteins disturbing the primary haemostasis can activate as well as inhibit platelets: phospholipases A2, serine proteases and metalloproteinases, L-amino-acido-oxydases, phosphoesterases, disintegrins, C-type lectins, dendropeptin, agregoserpentin, thrombolectin. The proteins interfering with coagulation are separated into procoagulant proteases (prothrombin activator, thrombin-like enzymes, factor X and factor V activators) and anticoagulant proteases (factor IX and X inhibitors, protein C activator, anticoagulant phospholipases A2). The venom components acting on fibrinolysis are the fibrinolytic enzymes and the plasminogene activators. The clinical consequence of these mechanisms is a local as well as diffuse haemorrhagic syndrome. A hypofibrinogenemy, even an afibrinogenemy is frequently noted. Other haemostasis parameters are disturbed: PT collapse, a patientʼs ACT several times higher than the control and non-systematic thrombopenia. Ophidian venoms take part in many medical, diagnostic or therapeutic, applications in medicine. Currently, the antivenomous immunotherapy is the only efficient treatment in these haemorrhagic disorders.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Envenimation, Vipères, Hémostase, Troubles de l’hémostase, Immunothérapie

Keywords : Envenoming, Viperidae, Haemostasis, Haemostasis disorders, Immunotherapy


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 4

P. 302-309 - avril 2008 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.