Médecine

Paramédical

Autres domaines


L’électromyogramme utérin : principes et intérêt pour le diagnostic de travail prématuré - 19/05/08

Doi : 10.1016/j.jgyn.2007.08.005 
M. Doret a, b, , J.-C. Pasquier c, C. Gharib b, P. Gaucherand a, b
a Département de gynécologie-obstétrique, hospices civils de Lyon, hôpital Edouard-Herriot, place d’Arsonval, 69437 Lyon cedex 03, France 
b Université Claude-Bernard Lyon-1, 69622 Lyon, France 
c Département de gynécologie-obstétrique, faculté de médecine, université de Sherbrooke, Sherbrooke, Canada 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le diagnostic de travail prématuré repose sur des paramètres cliniques dont la valeur prédictive positive est faible. Il est difficile de différencier les contractions utérines efficaces menant à l’accouchement prématuré des contractions physiologiques sans conséquence pour la poursuite de la grossesse. L’enregistrement du signal électrique provenant de l’utérus (électromyogramme utérin) pourrait être un outil intéressant car il peut être recueilli de façon non invasive. Les caractéristiques du signal électrique reflètent les propriétés électriques des cellules myométriales qui évoluent au cours de la grossesse et du travail. L’activité électrique est faible au cours de la grossesse. Au cours du travail prématuré ou à terme, l’activité électrique utérine augmente parallèlement à l’activité mécanique. Les salves de potentiel d’action deviennent régulières et de grande amplitude. L’analyse spectrale montre une nette augmentation des fréquences contenues dans le signal. L’analyse de l’électromyogramme permet ainsi de connaître l’état d’excitabilité du muscle et de différencier les contractions efficaces des contractions utérines physiologiques de la grossesse. Par ailleurs, les modifications de l’électromyogramme précédent l’augmentation de l’activité mécanique permettant d’identifier le travail prématuré chez l’animal avant toute augmentation de l’activité contractile. Deux études réalisées chez la femme corroborent cette hypothèse, encourageant à poursuivre les investigations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Preterm labour diagnosis rely on clinical arguments exhibiting low positive predictive values. Discrimination between uterine contractions leading to preterm delivery and physiologic uterine activity increase throughout pregnancy and remains difficult. Uterine electrical activity can be recorded non-invasively from the abdominal wall and could help in the diagnosis of preterm labour. Electrical signal characteristics are reflecting myometrial cells electrical properties which are varying throughout pregnancy and labour. During pregnancy, uterine electrical activity is very low. During term and preterm labour, uterine electrical activity increases as well as mechanical activity. Bursts become regular with high amplitude. Spectral analysis demonstrates an increase in the frequency content, as represented by the shift of the burst power density spectrum peak frequency from low to high frequencies. Consequently, the electromyogram signal reflects myometrial excitability and allows differentiating powerful uterine contractions leading to delivery from uterine physiologic activity. Moreover, electromyogram signal modifications occur before any increase in mechanical activity in the pregnant rats, allowing identification of preterm labour earlier than uterine mechanical activity measured by intrauterine pressure. Two studies performed in women present with preterm contractions are supporting the potential interest of the uterine electromyogram recording to help in the diagnosis of preterm labour; but further investigations are necessary.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Électromyogramme utérin, Travail prématuré, Myomètre, Contraction utérine

Keywords : Uterine electromyogram, Preterm labour, Myometrium, Uterine contraction


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 1

P. 24-32 - février 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Physiopathologie de la prééclampsie
  • V. Tsatsaris, T. Fournier, N. Winer
| Article suivant Article suivant
  • Enquête sur le tabagisme au cours de la grossesse dans l’agglomération versaillaise
  • P. Raynal, P. Panel, F. Fuchs, E. Dautzenberg, U. Metzger, M. Toledano

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.