Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P010 Le test d’hypercitrullinémie provoquée dans le grêle court anatomique chez le porc - 19/05/08

Doi : 10.1016/S0985-0562(07)78812-X 
T. Yandza a, S. Giudicelli b, N. Neveux c, S.M. Schneider b, P. Crenn d, X. Hébuterne b, L. Cynober c
a Pôle Digestif, CHU de Nice, Hôpital l’Archet 2, CNRS UMR 6097, Valbonne Sophia Antipolis, France 
b Pôle Digestif, CHU de Nice, Hôpital l’Archet 2, Nice,France 
c Laboratoire de Biochimie, Hôtel Dieu, Laboratoire de Biologie de la Nutrition, EA 2498, Faculté de Pharmacie, Université Paris 5, Paris, France 
d Laboratoire de Biologie de la Nutrition, EA 2498, Faculté de Pharmacie, Université Paris 5, Département de Médecine Aiguë Spécialisée, Hôpital Raymond Poincaré, APHP, Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction et but de l’étude

Un certain nombre de parameters contribuent à prédire le caractère permanent d’une insuffisance intestinale : les conditions anatomiques, la durée sous nutrition parentérale, et les taux plasmatiques de citrulline dont la valeur pronostique dans le grêle court anatomique a été démontrée. Or, la valeur pronostique de la citrullinémie est difficile à établir dans près de 20% des cas.

Le but de cette étude a été de tenter de mettre au point chez le porc une sensibilisation du dosage de la citrullinémie qui est un test statique, au moyen d’une épreuve dynamique après administration d’un précurseur de la citrulline dans une situation de grêle court anatomique.

Matériel et méthodes

Six porcs pesant entre 20 et 25 kg ont été utilisés. Après un jeûne de 24 heures, les animaux ont subi sous anesthésie générale une résection intestinale emportant 70 % du grêle et conservant les 5 mètres proximaux du jéjunum. A partir du deuxième jour post-opératoire, chaque porc a reçu de façon randomisée, en bolus par la sonde de gastrostomie, 200 mL d’une solution à base de glutamine (5g), ou d’arginine (5g), ou de chlorure de sodium, chacune à au moins deux jours d’intervalle. Des dosages plasmatiques de citrulline ont été réalisés avant (T0) l’administration de la solution, puis à 15 (T1), 30 (T2), 45 (T3), 60 (T4), 90 (T5), 120 (T6), 180 (T7), 240 (T8), 360 (T9) minutes du bolus. L’analyse statistique a été réalisée par des tests non-paramétriques. Les aires sous la courbe ont été calculées pour chaque solution.

Résultats

La valeur à T0 de la citrullinémie après resection intestinale était de 30,0±10,9μmol/L, 27,6±5,8μmol/L, et 29,6±10,6μmol/L avant l’administration de l’arginine, du chlorure de sodium, et de la glutamine respectivement (NS). Après administration des solutions étudiées, à tous les temps prélevés, il n’y a pas eu d’augmentation significative de la citrullinémie par rapport à T0. La citrullinémie à T9, qui correspond à près de deux fois la demi-vie de la citrulline, était de 28,3±10,2μmol/L après administration de glutamine et de 22,1±3,9μmol/L avec le chlorure de sodium (NS). L’administration d’arginine n’a pas entraîné d’augmentation de la citrullinémie, mais une diminution significative du taux plasmatique de citrulline à T9 par rapport à la valeur à T0 (28,6±8,4μmol/ L; p=0,03). Il n’y avait pas d’effet d’ordre. Les aires sous la courbe n’ont pas différé entre les trois solutions.

Conclusions

Notre étude suggère que l’administration orale de 5g de glutamine ou d’arginine n’entraîne pas d’augmentation de la citrullinémie. Nos résultats diffèrent de ceux obtenus par d’autres auteurs, lorsque l’intestin grêle est sain et intact, chez le rat et chez l’homme. Cette incapacité à stimuler la citrullinémie pourrait être liée à une résection intestinale trop importante, à une dose insuffisante de précurseurs, et, pour la glutamine, à une sequestration intestinale liée à l’adaptation intestinale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° S2

P. 51 - mars 2007 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.