Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Macrauchenia patachonica Owen (Mammalia, Litopterna) de la région de São Raimundo Nonato (Piauí, Nordeste brésilien) et la diversité des Macraucheniidae pléistocènes - 19/05/08

Doi : 10.1016/j.geobios.2003.04.006 
Claude Guérin a, , c , Martine Faure b, c
a UMR 5125 du CNRS « paléoenvironnements et paléobiosphère », UFR des sciences de la terre, université Claude-Bernard Lyon-I, 43, boulevard du 11-Novembre, 69622 Villeurbanne cedex, France 
b Université Lumière Lyon-2, 7, rue Raulin, 69007 Lyon, France 
c Fundação Museu do Homem Americano, Centro Cultural Sérgio Motta, São Raimundo Nonato, Piauí, Brésil 

*Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 20
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La région de São Raimundo Nonato (Piauí, Nordeste Brésilien) a livré une cinquantaine de restes de Macraucheniidae. L'étude de ce matériel et d'autres fossiles provenant également du Nordeste brésilien (Paraíba, Pernambuco, Rio Grande do Norte) montre que cet animal est très semblable à Macrauchenia patachonica défini en Argentine. Le binôme Xenorhinotherium bahiense créé en 1988 par Cartelle et Lessa à partir de matériel du Bahia, et proposé pour désigner tous les Litopternes quaternaires du Brésil tropical, n'en est donc qu'un synonyme récent. M. patachonica, la mieux représentée des trois espèces du genre, semble avoir eu des biotopes très variés. Elle a peuplé la plus grande partie de l'Amérique du Sud du Pléistocène moyen jusqu'au début de l'Holocène.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The São Raimundo Nonato (Piauí, Northeastern Brazil) area yielded about 50 Macraucheniidae remains. The study of this material and of other fossils from Northeastern Brazil (Paraíba, Pernambuco, Rio Grande do Norte) shows a great similarity to Macrauchenia patachonica as it was defined in Argentina, which is the most abundant of the three species pertaining to the genus. Thus the taxon Xenorhinotherium bahiense created in 1988 by Cartelle et Lessa for a material discovered in the Bahia State and assigned to use for all the Quaternary Litopterns from tropical Brazil appears to be no more than a junior synonym of it. M. patachonica seems to have occupied very varied biotopes from sea level up to a high of 4000 m, and from the cold Southern Patagonia to the Equatorial Venezuela. The species lived from the Middle Pleistocene up to the beginning of the Holocene.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Resumen

A Área de São Raimundo Nonato (Piauí, Nordeste do Brasil) forneceu cerca de ciqüenta vestígios de Macraucheniidae. O estudo deste material e de outros restos, igualmente provindos do Nordeste brasileiro (Paraíba, Pernambuco, Rio Grande do Norte) demonstra que este animal é muito semelhante à Macrauchenia patachonica definida na Argentina. O binômio Xenorhinotherium bahiense criado em 1988 por Cartelle et Lessa, a partir do material da Bahia, e proposto para designar todos os Litopternes quaternários do Brasil tropical, é portanto um sinônimo recente. M. patachonica parece ter tido biótopos muito variados. Ele povoou a maior parte da América do Sul do Pleistoceno médio até o início do Holoceno.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clé : Mammalia, Litopterna, Macraucheniidae, Pléistocène, Brésil, Taxonomie

Keywords : Mammalia, Litopterna, Macraucheniidae, Pleistocene, Brazil, Taxonomy

Palabras Clave : Mammalia, Litopterna, Macraucheniidae, Pleistoceno, Brasil, Taxonomia


Plan

Plan indisponible

© 2004  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 4

P. 516-535 - juillet-août 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cristatopecten nov. gen. benoisti (Pectinidae, Bivalvia) du Chattien d'Aquitaine (France). Révision systématique et réflexions sur l'origine et l'évolution des Cristatopecten
  • Madeleine Bongrain, Bruno Cahuzac
| Article suivant Article suivant
  • Mio-Pliocene mammals from the Middle Awash, Ethiopia
  • Yohannes Haile-Selassie, Giday Woldegabriel, Tim D White, Raymond L Bernor, David Degusta, Paul R Renne, William K Hart, Elisabeth Vrba, Ambrose Stanley, F.C Howell

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.