Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Plaidoyer pour un abord externe par cervicotomie du diverticule de Zenker : à propos de 73 cas - 01/01/03

Doi : 10.1016/S0003-3944(03)00051-8 

J.  Jougon * ,  L.  Le Taillandier-de-Gabory,  F.  Raux,  F.  Delcambre,  T.  Mac Bride,  J.F.  Velly*Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction. - Le traitement des diverticules de Zenker peut être chirurgical ou endoscopique. L'objectif de ce travail était d'évaluer les résultats du traitement chirurgical par cervicotomie et diverticulectomie.

Patients et méthodes. - Nous avons étudié rétrospectivement les dossiers de 73 patients (50 hommes et 23 femmes ; âge moyen, 69 ans ; extrêmes : 43-98) opérés consécutivement pour diverticule de Zenker entre 1987 et 2000. La technique opératoire était une diverticulectomie associée à une myotomie large avec calibrage oesophagien. Les résultats immédiats et à distance ont été analysés et comparés à ceux publiés de séries de patients traités endoscopiquement par oesophagodiverticulostomie par agrafage mécanique.

Résultats. - Les manifestations cliniques étaient une dysphagie (97 %), des régurgitations (76 %), des fausses routes (45 %), un amaigrissement (28 %), des pneumopathies (21 %), ou une mauvaise haleine (3 %). Il n'y a pas eu de décès postopératoire et le taux de morbidité a été de 4 % (3 patients). La durée moyenne de reprise de l'alimentation orale et d'hospitalisation ont été respectivement de 6 et 8 j. Lors de l'évaluation à distance de l'intervention (recul moyen, 6 ans ; extrêmes, 3 mois-13 ans), 72 (99 %) patients étaient satisfaits de l'opération et 1 patient se disait amélioré partiellement. L'analyse des résultats publiés de séries endoscopiques révélait une durée d'hospitalisation plus courte mais des résultats à long terme moins stables.

Conclusions. - La morbidité immédiate du traitement chirurgical du diverticule de Zenker est faible. Les résultats fonctionnels à long terme pourraient être meilleurs après diverticulectomie et myotomie chirurgicales qu'après traitement endoscopique.

Mots clés  : Diverticule pharyngo-oesophagien ; Diverticule de Zenker ; Dysphagie ; Diverticulectomie ; Myotomie.

Abstract

Introduction. - Zenker's diverticulum can be treated surgically or endoscopically. The aim of this study was to assess results of surgical approach with cervicotomy and diverticulectomy.

Patients and methods. - We retrospectively studied the data of 73 patients (50 men and 23 women ; mean age, 69 ans; extrêmes: 43-98) consecutively operated on for a Zenker's diverticulum between 1987 and 2000. Surgical procedure included diverticulectomy associated with a large myotomy and oesophageal calibration. Both early and long-term results were compared with those of published series of patients treated by stapled esophagodiverticulostomy.

Results. - Clinical manifestations were: dysphagia (97%), regurgitations (76%), aspirations (45%), weight loss (28%), lung infection (21%), or halitosis (3%). No patient died postoperatively. The early morbidity rate was 4% (3 patients). The mean delay for return of oral feeding and the mean length of hospital stay were respectively 6 and 8 days. At follow-up (mean follow-up, 6 years; extremes: 3 months-13 years), 72 patients (99%) were satisfied and 1 patient felt partially improved. Analysis of published results of series of endoscopic treatment revealed shorter lengths of hospital stay but less favourable long-term results.

Conclusions. - Early morbidity of surgical treatment of Zenker's diverticulum is low. Long term functional results could be better after surgical diverticulectomy with myotomy than after endoscopic stapled esophagodiverticulostomy.

Mots clés  : Pharyngo-oesophageal diverticulum ; Zenker's diverticulum ; Dysphagia ; Diverticulectomy ; Myotomy.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 128 - N° 3

P. 167-172 - avril 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Perforation et rupture de l'oesophage : prise en charge et pronostic
  • N. Cheynel, E. Arnal, F. Peschaud, P. Rat, A. Bernard, J.-P. Favre
| Article suivant Article suivant
  • Plaidoyer pour un traitement diversifié du diverticule de Zenker
  • P. Gehanno

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.