Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Chirurgie des accès pour hémodialyse - 20/05/08

[43-029-R]  - Doi : 10.1016/S0246-0459(08)34937-5 
L. Chiche
Service de chirurgie vasculaire, Centre hospitalier universitaire Pitié-Salpêtrière, 47-83 boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 31
Iconographies 45
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Techniques chirurgicales - Chirurgie vasculaire
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les accès vasculaires sont l'un des déterminants majeurs de l'épuration extrarénale. Leur cahier des charges est complexe. Pour le soignant, ils doivent procurer un accès aisé aux vaisseaux, simple à utiliser, à entretenir et à surveiller, assurant un débit sanguin suffisant à la dialyse mais non excessif pour en limiter à long terme le retentissement cardiaque. Pour le malade, ils doivent permettre de pratiquer la dialyse de manière indolore et confortable, aussi souvent que nécessaire, avec un taux réduit de dégradation tardive et avec la meilleure longévité. Les shunts externes introduits par Scribner, Dillard et Quinton en 1960 ont longtemps constitué le moyen le plus efficace et le plus rapide pour l'instauration d'une hémodialyse en période d'insuffisance rénale aiguë. Néanmoins, leurs taux élevés d'infection et de thrombose en ont rapidement limité l'utilisation pour l'hémodialyse chronique. Décrite dès 1966 par Brescia et Cimino, la fistule artérioveineuse (FAV) radioradiale conserve à ce jour toute sa suprématie chez les malades candidats à une hémodialyse chronique lorsque les conditions anatomiques sont favorables. L'état vasculaire des malades, la multiplication des séances de dialyse et des ponctions, et la survenue de fréquentes complications ont cependant rapidement forcé les chirurgiens à imaginer d'autres accès vasculaires et à enrichir leur arsenal thérapeutique pour pouvoir faire face à toutes les situations en évitant autant que possible l'utilisation à long terme de cathéters centraux. De cette inventivité est issue une variété considérable d'interventions permettant la création de FAV natives, définies par l'anastomose d'une veine sur une artère de voisinage, de pontages artérioveineux, définis par l'interposition entre l'artère et la veine d'un segment biologique ou prothétique destiné à être ponctionné, ainsi que le traitement prophylactique ou secondaire des complications de ces accès.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hémodialyse, Fistule artérioveineuse, Pontage artérioveineux, Accès vasculaires

Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.