Table des matières EMC Démo S'abonner

Manifestations cutanées des hémopathies malignes - 16/11/23

[2-0703]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(23)41521-9 
B. Soutou a, , S. Aractingi b : Team Leader, équipe Biologie cutanée
a Service de dermatologie, Faculté de médecine, Université Saint-Joseph, Hôtel-Dieu de France, boulevard Alfred Naccache, 16-6830 Beyrouth, Liban 
b Service de dermatologie, Faculté de médecine, Inserm, Institut Cochin et Université de Paris, 24, rue du Faubourg St-Jacques, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Les manifestations cutanées liées aux hémopathies malignes sont nombreuses et fréquentes. Leurs causes se récapitulent en localisations cutanées spécifiques, dermatoses satellites, infections cutanées, ou toxidermies. Une prise en charge rapide nécessite une démarche diagnostique efficace cernant le contexte et l'aspect morphologique des lésions, avant confirmation histologique. Les lésions cutanées spécifiques consécutives à l'envahissement du derme par des cellules hématopoïétiques malignes prennent typiquement l'aspect de nodules ou de plaques infiltrées. À l'instar des lésions spécifiques, les dermatoses satellites (dermatoses neutrophiliques, acrosyndromes, vasculites cutanées, amyloses, cryoglobulinémies, éruptions bulleuses auto-immunes) peuvent soit révéler une hémopathie non encore diagnostiquée, soit indiquer une aggravation du pronostic d'une hémopathie stable jusque-là. Les infections cutanées sont le plus souvent primitives, favorisées par la fragilisation iatrogène de la peau, mais peuvent survenir au cours d'une septicémie ou par extension d'une infection profonde contiguë. Les manifestations cutanées liées aux traitements des hémopathies sont souvent cytotoxiques, pouvant aboutir à des décollements bulleux extensifs graves, l'imputabilité restant difficile à établir. L'exanthème maculopapuleux impose un diagnostic étiologique laborieux, pouvant révéler une virose, une toxidermie, une lymphadénopathie angio-immunoblastique ou le rejet aigu d'une greffe de moelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hémopathie maligne, Exanthème, Dermatose paranéoplasique, Dermatose neutrophilique, Infection cutanée, Chimiothérapie, Toxidermie


Plan


© 2023  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Éruption aiguë disséminée
  • B. Soutou, E. Wetterwald, S. Aractingi
| Article suivant Article suivant
  • Syndromes sclérodermiformes
  • E. Puzenat, P. Humbert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.