S'abonner

Surdosage en tadalafil par consommation de miel aphrodisiaque vendu sur internet - 20/11/23

Tadalafil overdose following ingestion of aphrodisiac honey sold on the internet

Doi : 10.1016/j.toxac.2023.03.086 
Pauline Thiebot a, b, , Romain Magny a, b, Jérôme Langrand c, Pascal Houzé a, d, Laurence Labat a, b
a Laboratoire de toxicologie biologique, fédération de toxicologie, hôpital Lariboisière AP–HP, Paris, France 
b Inserm UMRS-1144, université Paris Cité, Paris, France 
c Centre antipoison, hôpital Fernand-Widal, AP–HP, Paris, France 
d Unité de technologies chimiques et biologiques pour la santé (UTCBS), CNRS UMR8258-U1022, université Paris Cité, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Un jeune homme de 26ans consulte aux urgences pour l’apparition de céphalées, de douleurs lombaires et d’une dyspnée persistante plusieurs heures après l’ingestion d’un miel vendu sur internet sous le nom de « Kingdom Royal Honey VIP ». Ce produit d’origine inconnue est vendu pour ses propriétés aphrodisiaques et décrit avec une composition uniquement naturelle. À la demande du centre antipoison de Paris, l’analyse toxicologique d’un échantillon du produit est menée à posteriori. Des screenings ciblé et non ciblé par chromatographie liquide haute performance couplée à un spectromètre de masse haute résolution sont réalisés sur le produit « Kingdom Royal Honey VIP ». Ils permettent l’identification de tadalafil, molécule prescrite dans le traitement de la dysfonction érectile, à une teneur estimée à 0,4 % (m/m) dans le miel. Ces résultats ne concordent pas avec les descriptions du produit faites sur internet. Récemment, le tadalafil et plusieurs autres substances apparentées ont été identifiées dans des miels aphrodisiaques vendus sur internet, entraînant parfois de graves conséquences cliniques. Ce cas montre une nouvelle fois le danger que constituent ces types de produits, souvent adultérés et pouvant contenir des substances actives sans le mentionner. L’analyse toxicologique du produit ingéré permet de vérifier l’adéquation entre la composition renseignée et la composition réelle du produit, et permet d’expliquer à posteriori le tableau clinique décrit chez le patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

A 26-year-old man consults in emergency unit for headache, back pain and persistent dyspnea several hours after ingesting a honey sold on the internet under the name “Kingdom Royal Honey VIP”. This product of unknown origin is sold for its aphrodisiac properties and described with a total natural composition. At the request of the Paris poison control center, a toxicological analysis of a product sample is carried out few days later. Targeted and non-targeted screenings by high resolution mass spectrometry are carried out on the “Kingdom Royal Honey VIP” product. Tadalafil, a molecule used in the treatment of erectile dysfunction, has been identified and estimated at 0.4% in the honey. These results do not confirm the internet descriptions of the product. Recently, tadalafil and several other related substances have been identified in aphrodisiac honeys sold on the internet, sometimes leading to serious clinical consequences. This case shows once again the danger of this type of products, which are often adulterated and may contain active substances without mentioning it. Toxicological analysis of the ingested product makes it possible to verify the adequacy between the composition entered and the actual composition, and to explain the patient clinical symptoms even few days after the intoxication.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Screening, CL-SMHR, Tadalafil, Miel, Adultéré, Internet

Keywords : Screening, LC-HRMS, Tadalafil, Honey, Adulterated, Internet


Plan


© 2023  Société Française de Toxicologie Analytique. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 4

P. 350-354 - décembre 2023 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Spatial analysis of drug abuse mortality rates in Iran
  • Fatemeh Baberi, Davood Mirtorabi, Seyed Amirhosein Mahdavi, Andishe Hamedi, Seyed Saeed Hashemi Nazari
| Article suivant Article suivant
  • Intoxication par vératre : description d’un cas grave et identification des alcaloïdes contenus dans la plante
  • Aurore Czerwiec, Nathalie Paret, Jérôme Guitton, Sabine Cohen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.