S'abonner

Le burn-out chez les médecins en spécialisation au Sénégal durant la pandémie de la Covid-19 - 19/12/23

Burnout among medical doctors in the course of specialization in Senegal during the COVID-19 pandemic

Doi : 10.1016/j.admp.2023.101927 
B.B. Diédhiou a, , E.H.M. Ba b, A.E.R. Diatta a, H. Touré c, M. Ndiaye a
a Service de médecine du travail et de médecine légale, FMPO/université Cheikh Anta Diop de Dakar, Sénégal 
b Service de psychiatrie, FMPO/université Cheikh Anta Diop de Dakar, Sénégal 
c Faculté des sciences techniques et de santé de Conakry, Conakry, Guinée 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La formation des médecins en cours de spécialisation dans le contexte sénégalais est caractérisée par de nombreux défis structurels et organisationnels pouvant être source de burn-out. L’objectif de cette étude était d’évaluer l’épidémiologie du burn-out chez cette catégorie de médecins durant le contexte de la pandémie de la Covid-19.

Méthodes

Nous avons procédé à une étude transversale, descriptive et analytique dans deux centres hospitalo-universitaires de Dakar, du 13 novembre 2020 au 12 décembre 2020. Les médecins en cours de spécialisation constituaient la population d’étude. L’inventaire d’épuisement professionnel de Maslach Burnout Inventory a été utilisé. Une analyse bivariée a été réalisée en utilisant le test Chi2. Le seuil de signification choisi pour les différents tests était p<0,05.

Résultats

Au total, 126 médecins en cours de spécialisation avaient participé à l’étude. Le sex-ratio était de 1,3 en faveur des hommes (57 %). Les célibataires représentaient 51,6 %. Les gardes de nuit concernaient 86,5 % de l’échantillon. La majorité des médecins (69,9 %) pratiquait un volume horaire hebdomadaire de travail compris entre 40 et 72heures. La consécration des médecins à la vie personnelle était faible (15,9 %). Les trois dimensions cliniques du burn-out selon Maslach étaient retrouvées dans des proportions différentes : 76,2 % pour l’épuisement émotionnel, 62,7 % pour la dépersonnalisation et 62 % pour la perte d’accomplissement personnel. L’épuisement émotionnel était statistiquement associé au volume horaire de travail (p=0,004) et à la fréquence des gardes (p=0,025). La dépersonnalisation était associée à la consommation de psychotropes (p=0,022) et au climat du travail au sein du service (p=0,006). L’accomplissement personnel était statistiquement lié au climat de travail (p=0,002).

Conclusion

Les médecins en cours de spécialisation étaient très affectés par le burn-out durant la pandémie de la Covid-19. La création de cellules d’écoute médico-psychologiques au sein de ces hôpitaux est essentielle pour échanger sur le burn-out et discuter des moyens de prévention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The training of medical doctors in the course of specialization in the Senegalese context is characterized by many structural and organizational challenges that can be a source of burnout. The objective of this study was to assess the epidemiology of burnout in this category of physicians during the context of the COVID-19 pandemic.

Method

We carried out a cross-sectional, descriptive and analytical study in two university hospitals in Dakar from November 13, 2020 to December 12, 2020. The medical doctors in the course of specialization were the study population. The Maslach Burnout Inventory was used. A bivariate analysis was performed using the chi-square test. The significance level chosen for the various tests was P<0.05.

Results

A total of 126 physicians in the process of undergoing specialization participated in the study. The sex-ratio was 1.3 in favor of men (57%). Single people accounted for 51.6%. Night-shift work was practiced by 86.5% of the sample. The majority of physicians (69.9%) practiced a weekly working hour volume of between 40 and 72hours. Physicians’ consecration to personal life was low (15.9%). The three clinical dimensions of burnout according to Maslach were found in different proportions: 76.2% for emotional exhaustion, 62.7% for depersonalization and 62% for loss of personal accomplishment. Emotional exhaustion was statistically associated with the hourly volume of work (P=0.004) and the frequency of on-call duty (P=0.025). Depersonalization was associated with the consumption of psychotropic drugs (P=0.022) and the work climate within the service (P=0.006). Personal accomplishment was statistically related to work climate (P=0.002).

Conclusion

Physicians undergoing specialization were very affected by burnout during the COVID-19 pandemic. The creation of medical and psychological counselling units within these hospitals is essential for discussing burnout and ways of preventing it.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Burn-out, Spécialisation, Covid-19, Prévention, Sénégal

Keywords : Burnout, Specialization, COVID-19, Prevention, Senegal


Plan


© 2023  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 85 - N° 1

Article 101927- janvier 2024 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Exposition professionnelle aux médicaments anticancéreux : vers la prise en compte de l’activité pour repenser les actions de prévention
  • V. Lamarque, G. Swierczynski, C. Verdun-Esquer, C. Léger, M. Canal-Raffin, A. Garrigou, A. Nascimento
| Article suivant Article suivant
  • Périmètre des responsabilités des professionnels de santé au travail face aux expositions des travailleurs aux facteurs de risque de cancer
  • S. Fantoni Quinton

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.