S'abonner

Nécrose cutanée étendue transfixiante après biopsie mammaire sous anesthésie locale : rapport de quatre cas - 06/01/24

Extensive transfixing skin necrosis after breast biopsy under local anesthesia: About four cases

Doi : 10.1016/j.anplas.2023.04.002 
Francois Lescarbotte a, , Golda Romano a, Corinne Balleyguier b, Julia Arfi Rouche b, Anna Ilenko a, Nicolas Leymarie a
a Department of Plastic and Breast Surgery, Gustave-Roussy Cancer Campus, Grand Paris, France 
b Department of Medical Imagery, Gustave-Roussy Cancer Campus, Grand Paris, France 

Auteur correspondant. 114, rue Édouard-Vaillant, 94805 Villejuif, France.114, rue Édouard-VaillantVillejuif94805France

Résumé

Introduction

Les anesthésiques locaux adrénalinés sont largement utilisés en pratique courante et ont depuis longtemps prouvé leurs bénéfices et leur sécurité. Les rares complications dues à leur utilisation concernent essentiellement des mécanismes immuno-allergiques et vasculaires.

Description

Nous présentons dans cet article quatre cas similaires de nécroses cutanées transfixiantes précoces survenues après biopsie mammaire radioguidée sous anesthésie locale utilisant des anesthésiques adrénalinés dans le cadre d’une démarche diagnostique de cancer du sein.

Discussion

Bien que la littérature se veuille rassurante sur l’utilisation de produits anesthésiques locaux, même sur les extrémités, des complications cutanées sévères continuent d’être rapportés sporadiquement. L’analyse et la compréhension de ces phénomènes permettrait, à terme, de les éviter et de diminuer leur importance.

Conclusion

La survenue de nécrose cutanée après biopsie mammaire sous contrôle radiographique est rare et semblerait liée au geste d’anesthésie locale. Bien que des cas similaires aient été rapportés dans la littérature, il ne semble pas être possible aujourd’hui de conclure sur la physiopathologie exacte de ces complications. Une meilleure connaissance de celle-ci permettrait à l’avenir d’éviter la survenue de ces complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Local anesthetics with adrenaline are widely used in routine practice and have long proven their benefits and safety. The rare complications due to their use mainly concern immuno-allergic and vascular mechanisms.

Description

In this article, we present four similar cases of early transfixing skin necrosis occurring after radioguided breast biopsy under local anesthesia using epinephrine local anesthetics in the context of a diagnostic approach to breast cancer.

Discussion

Although the literature is comforting about the use of local anesthetics, even on the extremities, severe skin complications continue to be reported sporadically. The analysis and understanding of these phenomena would allow, in the long run, to avoid them and to reduce their importance.

Conclusion

The occurrence of skin necrosis after breast biopsy under radiographic control is rare and seems to be related to the local anesthetic procedure. Although similar cases have been reported in the literature, it does not seem possible today to conclude on the exact physiopathology of these complications. A better knowledge of the pathophysiology of these complications would help to avoid their occurrence in the future.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer du sein, Biopsie mammaire, Nécrose cutanée, Complication de biopsie, Anesthésie locale

Keywords : Breast cancer, Breast biopsy, Skin necrosis, Biopsy complication, Local anesthesia


Plan


© 2023  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 69 - N° 1

P. 27-33 - janvier 2024 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Surgical rhinoplasty after prior hyaluronic acid based nose remodeling
  • L. Abboud, A. Souissi, F. Boucher, E. Weill, A. Mojallal
| Article suivant Article suivant
  • Cytostéatonécrose après reconstruction mammaire par lambeau graisseux avec ou sans préconditionnement ischémique
  • A. Youkharibache, E. Ramelli, G. Pavon, M. Atlan, D. Letourneur, S. Cristofari

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.