Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Acidose lactique toxique à la metformine provoquée par une insuffisance rénale aiguë - 01/01/03

Doi : 10.1016/S0750-7658(03)00066-2 

J.P.  Pertek a * ,  S.  Vidal a ,  J.  Mariot a ,  M.  Galy-Floc'h b ,  E.  Azoulay b *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'acidose lactique toxique de type B2 est une complication rare mais grave qui peut survenir chez des patients diabétiques de type 2 traités par la metformine. Un état de choc, une hypoxie, une insuffisance hépatique ou rénale sont fréquemment associés rendant discutable l'imputabilité de la metformine dans la survenue de l'acidose lactique. Le surdosage en metformine est rarement recherché ; objectivé, il confirme l'origine toxique de l'acidose. Nous rapportons le cas d'une patiente de 65 ans chez laquelle l'association de diurétiques, d'anti-inflammatoires et de colchicine était responsable d'un épisode de déshydratation puis d'une insuffisance rénale anurique. La créatinémie était à 643 μmol l-1 et le pH initial était mesuré à 7,01. Une correction agressive de la déshydratation et de l'acidose échouait. À l'admission en réanimation, elle était hémodynamiquement stable, non hypoxique ; l'évaluation de la fonction hépatique était normale mais le trou anionique était à 35 mmol l-1 et la lactatémie à 12,4 mmol l-1. Une séance d'hémodialyse corrigeait les troubles. Le surdosage en metformine était confirmé a posteriori car la concentration plasmatique était à 20 mg l-1. Dans les circonstances à risque d'insuffisance rénale le traitement par metformine doit être interrompu. Lors d'une insuffisance rénale, un trou anionique important doit faire rechercher une autre étiologie à l'acidose. L'hémodialyse en urgence est le traitement de choix de l'acidose métabolique par intoxication à la metformine associée à une insuffisance rénale.

Mots clés  : Metformine ; Biguanide ; Hypoglycémiants ; Diabète de type 2 ; Acidose lactique ; Insuffisance rénale aiguë.

Abstract

In type II diabetes treated with metformin, lactic acidosis is a rare but severe complication. Commonly patients with lactic acidosis show signs of shock, tissue hypoxia, acute hepatic or renal failure and the link between metformin therapy and lactic acidosis may be coincidental, associated or causal. Excessive plasma metformin concentrations show that lactic acidosis is due to a toxicological mechanism. The case of a 65-year-old woman with type II diabetes, in whom severe type B2 lactic acidosis secondary to metformin was precipitated by acute renal failure, is presented. The association of diuretics with non-steroidal anti-inflammatory drugs and colchicine was responsible for a volume depletion and an acute renal failure. Initial serum creatinine was 643 μmol l-1 and arterial blood gas analysis revealed a pH of 7.01. Aggressive volume expansion and correction of the acidosis with intravenous bicarbonate therapy failed. At the intensive care unit, calculated anion gap was 35 mmol l-1 (normal range 10-18) and lactate concentration was 12.4 mmol l-1, liver profile was normal. Prolonged haemodialysis using bicarbonate dialysate resulted in a favourable outcome. Toxicology confirmed retrospectively the presence of a plasma concentration of metformine of 20 mg l-1 (normal <2). One month after this episode she has made a recovery of tubular necrosis, although no longer prescribed metformin. Metformin should be temporally stopped when acute renal failure occurs or is anticipated; patient with acute renal failure and high calculated anion gap should benefit from lactate measurements. Early bicarbonate haemodialysis is an adequate treatment of lactic acidosis caused by accumulation of metformin associated with acute renal failure

Mots clés  : Metformine ; Biguanide ; Oral hypoglycaemic drugs ; Type II diabetes mellitus ; Lactic acidosis ; Acute renal failure.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 5

P. 457-460 - mai 2003 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.