Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hématome rétrobulbaire après anesthésie épisclérale au canthus médial - 01/01/03

Doi : 10.1016/S0750-7658(03)00131-X 

S.  Dareau * ,  T.  Gros,  B.  Bassoul,  L.  Causse,  J.J.  Eledjam*Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'anesthésie épisclérale (sous-ténonienne) au canthus médial est une technique d'anesthésie locorégionale proposée comme une alternative à l'anesthésie péribulbaire en raison de sa grande efficacité. Nous rapportons deux observations d'hématome rétrobulbaire après anesthésie épisclérale, compliqué d'une compression de l'artère centrale de la rétine pour l'une d'entre elles. Ainsi l'innocuité de l'anesthésie épisclérale doit être tempérée car elle représente néanmoins un geste invasif potentiellement responsable de complications vasculaires graves.

Mots clés  : Episclérale ; Sous-ténonienne ; Complications ; Hématome rétrobulbaire.

Abstract

Medial canthus episclera (sub-Tenon's) anaesthesia is a technique proposed as a suitable alternative to the more classical peribulbar block because of the greater reliability and more constancy in effectiveness. We report two cases of retrobulbar haematoma after sub-Tenon's anaesthesia, one with central retina artery compression needed anterior room punction. Sub-Tenon's anaesthesia, like peribulbar anaesthesia, can give also retrobulbar haemorrhage if the insertion of the needle is not limited to the anterior orbit.

Mots clés  : Sub-Tenon's block ; Peribulbar ; Complications ; Retrobulbar haematoma.

Plan



© 2003  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 5

P. 474-476 - mai 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pyopneumothorax à Candida albicans révélant une perforation spontanée de l'oesophage
  • P. Koulmann, J.P. Perez, P.M. Bonnet, L. Bordier, J.M. Saïssy
| Article suivant Article suivant
  • Arrêt cardiaque peropératoire et oedème pulmonaire retardé consécutif à l'injection intramuqueuse accidentelle de naphazoline chez un adulte
  • I. Villeret, A.C. Tellier, S. Erhmann, D. Réa, J.P. Delalande

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.