Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les antiangiogéniques en oncologie digestive - 03/06/08

Doi : 10.1016/j.gcb.2008.01.042 
A. Lièvre a, b, B. Landi a, E. Mitry b, J. Taïeb a,
a Service d’hépatogastro-entérologie et d’oncologie digestive, hôpital européen Georges-Pompidou, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
b Service d’hépatogastro-entérologie et oncologie digestive, hôpital Ambroise-Paré, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, Boulogne-Billancourt, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le rôle de l’angiogenèse dans le développement tumoral et la reconnaissance du VEGF comme un facteur clé dans ce processus ont conduit, ces dernières années, au développement de molécules antiangiogéniques dans le traitement du cancer. Parmi elles, les principales sont celles visant à inhiber la voie du VEGF, au premier rang desquels les anticorps anti-VEGF (bevacizumab) et les inhibiteurs de tyrosine kinase des récepteurs du VEGF (vatalanib, sorafenib, sunitinib…). D’autres stratégies d’inhibition de l’angiogenèse sont en cours d’évaluation, ciblant la voie du VEGF ou d’autres voies impliquées dans l’angiogenèse. En oncologie digestive, le bevacizumab est le premier antiangiogénique à avoir obtenu une autorisation de mise sur le marché dans le traitement de première ligne du cancer colorectal métastatique, où son efficacité a été démontrée en association avec une chimiothérapie par 5-fluorouracile (5FU)/acide folinique (AF) avec ou sans irinotecan. Le sunitinib et le sorafenib ont, plus récemment, montré leur intérêt, respectivement dans les tumeurs stromales digestives résistantes à l’imatinib et le carcinome hépatocellulaire avancé. Les effets secondaires de ces antiangiogéniques ne sont pas ceux habituellement rencontrés avec les anticancéreux conventionnels et nécessitent une prise en charge particulière. De nombreux autres antiangiogéniques sont en cours d’évaluation dans les tumeurs digestives, ouvrant de nouvelles perspectives mais soulevant aussi de nombreuses questions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The role of angiogenesis in tumor development and the identification of VEGF as a key factor in this process have recently led to the development of anti-angiogenic agents in the treatment of cancer. Among them, the major are those targeting the VEGF pathway, including anti-VEGF antibodies (bevacizumab) and VEGF receptor tyrosine kinase inhibitors (vatalanib, sorafenib, sunitinib…). Other therapeutic strategies inhibiting angiogenesis are under investigation, targeting the VEGF pathway or other crucial steps of angiogenesis. In digestive oncology, bevacizumab was the first anti-angiogenic agent to be registered in the fist-line treatment of metastatic colorectal cancer in which it was proved to be efficient in combination with a 5-fluorouracile (5FU)/acide folinique (AF) with or without irinotecan-based chemotherapy. Sunitinib and sorafenib have more recently been shown to be active in gastrointestinal stromal tumors and advanced hepatocellular carcinoma, respectively. Side effects associated with these anti-angiogenic agents are not those usually observed with conventional anticancer drugs and require a specific management. Many anti-angiogenic agents are currently under investigation in digestive tumors, opening new prospects but also raising many questions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 5P1

P. 504-520 - mai 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les antiangiogéniques en oncologie digestive : une vraie révolution ?
  • Marc Pocard
| Article suivant Article suivant
  • Lipome colique : cas clinique et revue de la littérature
  • N. Goasguen, P. Cattan, G. Godiris-Petit, N. Munoz-Bongrand, M. Allez, M. Lemann, E. Sarfati

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.