S'abonner

Cibler le splicéosome : une nouvelle stratégie thérapeutique pour contrecarrer la résistance à la chimiothérapie dans les cancers du poumon ? - 09/03/24

Targeting the spliceosome: A new therapeutic strategy to counteract chemotherapy resistance in lung cancer?

Doi : 10.1016/j.rmr.2024.02.013 
A. Shreim , S. Gazzeri, B. Eymin
 Université Grenoble Alpes, INSERM U1209, CNRS UMR5309, institut pour l’avancée des biosciences, site santé, Allée des Alpes, 38000, Grenoble, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Saturday 09 March 2024
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Le cancer du poumon est la première cause de décès par cancer dans le monde. Cela est en partie lié à la résistance thérapeutique qui survient chez environ 70 % des patients, notamment ceux traités par les sels de platine, la chimiothérapie de référence. La dérégulation massive des processus d’épissage alternatif des transcrits observée dans de nombreux cancers a conduit au développement d’une nouvelle classe d’agents pharmacologiques visant à inhiber l’activité de la machinerie d’épissage (splicéosome). Les mécanismes moléculaires par lesquels ces inhibiteurs agissent demeurent largement méconnus, de même que l’intérêt de les utiliser en combinaison avec d’autres thérapies. C’est dans ce contexte que s’inscrivent nos travaux qui s’intéressent à un inhibiteur de la kinase SRPK1, un régulateur majeur du splicéosome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Lung cancer is the first cancer-related cause of death worldwide. This is in partially due to therapeutic resistance, which occurs in around 70% of patients, especially those receiving platinum salts, the gold-standard chemotherapy. The massive deregulation of alternative transcript splicing processes observed in many cancers has led to the development of a new class of pharmacological agents aimed at inhibiting the activity of the splicing machinery (spliceosome). The molecular mechanisms by which these inhibitors act remain largely unknown, as do the benefits of using them in combination with other therapies. In this context, our work is focused on an inhibitor of the SRPK1 kinase, a major regulator of the spliceosome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer du poumon, Epissage de l’ARN, Résistance à la chimiothérapie, SRPK1

Keywords : Lung cancer, RNA splicing, Chemotherapy resistance, SRPK1


Plan


© 2024  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.