Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt du microscope confocalcornéen in vivo HRT2 pour l’étudede l’épithélium cornéo-conjonctival - 03/06/08

Doi : JFO-11-2004-27-9-C1-0003-4266-101019-ART02 

C. Leduc [1],

B. Dupas [1],

A.-C. Ott-Benoist [1],

C. Baudouin [1 et 2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Intérêt dumicroscope confocal cornéen in vivo HRT2 pour l’étudede l’épithélium cornéo-conjonctival

But : Montrer l’intérêtde la microscopie confocale in vivo en mode HRT2 dans l’étudede la cornée périphérique superficielleet de la conjonctive.

Matériel et méthodes : Nousavons examiné quinze patients dont la cornée superficielle était saine,et dix patients porteurs de kératoconjonctivite sècheet/ou de rosacée. Des empreintes conjonctivales étaientréalisées parallèlement et examinéesen immunofluorescence chez certains patients atteints de pathologiesde surface oculaire.

Résultats : Nous avons identifié descellules cornéennes épithéliales superficielles,des cellules dendritiques cornéo-conjonctivales, des mucocytes,la membrane de Bowman, les structures plus profondes (kératocytesstromaux, nerfs cornéens, endothélium), les vaisseauxlimbiques et conjonctivaux. Un parallélisme anatomo-cliniqueintéressant entre les images de microscopie confocale invivo par le module cornéen du HRT2 et celles invitro par immunofluorescence était souvent possible.

Discussion : Les clichés obtenus encornée centrale sont similaires à ceux obtenusen microscopie confocale traditionnelle. En revanche, la cornéepériphérique, la conjonctive et le limbe sont mieuxvisualisés en surface et en moyenne profondeur avec leHRT2. Le suivi diagnostique et thérapeutique de pathologiesde surface cornéo-conjonctivale devient possible invivo en temps réel. La microscopie confocale en modeHRT2 permet d’améliorer le degré de résolutionspatiale avec une définition cellulaire et intercellulaireaugmentée et présente un intérêtcertain en surface et en périphérie cornéennes.Son usage quotidien dans le suivi des pathologies de surface orientantle diagnostic et la thérapeutique en fait un outil de travailnon invasif performant.

Abstract

Advantages of the in vivo HRT2corneal confocal microscope for investigation of the ocular surfaceepithelia

Purpose: To show the advantages of the in vivo HRT2 confocalmicroscope corneal module for studying the superficial and peripheralcorneal and conjunctival epithelia.

Material and methods: We examined 15 patients whose superficialcornea was healthy and ten patients with keratoconjunctivitis siccaand/or rosacea. Some conjunctival imprints where takenon patients with superficial ocular disease and examined by immunofluorescence.

Results: We found superficial corneal epithelial cells,corneoconjunctival Langerhans and dendritic cells, goblet cells,limbic epithelial junction, new blood vessels, as well as deepercorneal structures such as Bowman’s membrane, keratocytes,corneal nerves, and endothelium. We also observed pathological cornealepithelium in keratoconjunctivitis sicca and substantial inflammatoryand vascular changes in rosacea. In two cases of stem cell deficiencyassociated with rosacea, we observed goblet cells in the cornealepithelium. An interesting anatomical-clinical parallelism between invivo confocal microscopy images and those obtained by exvivo immunofluorescence was observed.

Discussion: Central corneal pictures after explorationsby in vivo HRT2 confocal microscopy are similar to those obtainedwith standard confocal microscopy. But conjunctiva, peripheral cornea andlimbus are better examined at the surface and at medium depth withthe HRT2. Diagnosis and therapy of superficial corneoconjunctivaland limbal diseases are therefore made easier in vivo.


Mots clés : Microscopie confocale in vivo , HRT2 , immunofluorescence , épithélium cornéo-conjonctival

Keywords: In vivo confocal microscopy , HRT2 , immunofluorescence , corneoconjunctival epithelium


Plan

DISCUSSION
Principes de la confocalité [5], [6]
Anatomie microscopique de l’épithéliumcornéen  [7]


© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 9-C1

P. 978-986 - novembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison du timolol sans conservateur etdu timolol à délivrance prolongée donnés une foispar jour en association à du latanoprost
  • A. Bron, L. Velasque, H. Rebica, P. Pouliquen, P.-P. Elena, J.-F. Rouland
| Article suivant Article suivant
  • Traumatismesoculaires et accouchement
  • A. Regis, P. Dureau, Y. Uteza, O. Roche, J.-L. Dufier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.