Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Importance de la rééducation de l’amblyopie dansles cataractes congénitales unilatérales partielles dedécouverte tardive - 03/06/08

Doi : JFO-11-2004-27-9-C1-0003-4266-101019-ART08 

E. Denion,

V. Dedes,

M. Bonne,

P. Labalette,

C. Berger,

F. Guilbert,

S. Bouckehove,

J.-F. Rouland

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Importance de larééducation de l’amblyopie dans les cataractescongénitales unilatérales partielles de découvertetardive

Objectif : Le but de cette étude est derappeler l’importance de la rééducation del’amblyopie chez les patients porteurs d’une cataractecongénitale unilatérale partielle de découverte tardive(après l’âge de 2 ans).

Matériel etméthodes : Une étude rétrospective aété réalisée chez 11 patients atteintsd’une cataracte congénitale unilatérale partielle nonopérés. Chaque patient a bénéficiéd’un examen ophtalmologique complet avec une réfraction objectivesous atropine. L’âge moyen de découverte de la cataracte estde 35 mois. L’acuité visuelle initiale moyenne est de1,5/10 en vision de loin et de Rossano-Weiss 1/8 en vision deprès. Après correction optique, une rééducation del’amblyopie par occlusion a été réalisée.L’observance de la rééducation a été mauvaisedans 2 cas. Le suivi moyen a été de 28 mois (5 à60 mois).

Résultats : Une amétropie estretrouvée chez tous les patients avec anisométropie dans9 cas ( < 0,02). Cette anisométropie comporte unastigmatisme, toujours plus important du côté atteint (< 0,001), d’une valeur moyenne de2,7 D. L’acuité visuelle moyenne aprèsrééducation de l’amblyopie est significativementaméliorée : 3,7/10 en vision de loin (< 0,02) et Rossano-Weiss 1/3 en vision de près (< 0,01).

Conclusion : L’amblyopie est enrapport avec les opacités cristalliniennes mais également avecl’anisométropie fréquemment associée.L’amélioration fonctionnelle est plus importante en vision deprès qu’en vision de loin. La rééducation del’amblyopie chez ces patients non opérés permet deconserver l’accommodation, facteur essentiel chez le jeune enfantoù la vision de près est préférentielle. Cetteétude permet de rappeler l’importance de la réfraction etde la rééducation de l’amblyopie qui doit êtreréalisée de façon systématique avantd’envisager un éventuel geste chirurgical dans ces cataractescongénitales unilatérales partielles.

Abstract

Importance of occlusion therapy for amblyopiain partial unilateral congenital cataracts that are discovered late

Purpose: The aim of this studyis to investigate the importance of occlusion therapy for amblyopia in patientswith partial unilateral congenital cataracts that were discovered after24 months of age.

Material and methods: A retrospectivestudy was conducted on 11 patients, each of whom underwent a clinicalexamination including a cycloplegic refraction with atropine. The average agewhen the cataract was diagnosed was 35 months. The average distance visualacuity was 6/78 and the average near visual acuity was 35/175.Occlusion therapy using adhesive patches was started after refractive errorcorrection. In two cases, observance was mediocre.

Results:Ametropia was found in every patient, with anisometropia in nine patients(<0.02). This anisometropia included an astigmatism that was alwaysgreater on the side with the cataract (<0.001), averaging 2.7diopters. After occlusion therapy for amblyopia, the average visual acuitysignificantly improved to 6/22 in distance vision (<0.02) and35/45 in near vision (<0.01). The average follow-up period was 28months (5-60 months).

Conclusion: Amblyopia is related to lensopacities as well as frequently associated anisometropia. Functionalimprovement is greater in near vision than in distance vision. With occlusiontherapy for amblyopia, accommodation is preserved. This factor is of utmostimportance as near vision is preferential in young children. This studyprovides an opportunity to recall the importance of refraction and occlusiontherapy for amblyopia, which must be systematically attempted in cases ofpartial unilateral congenital cataracts before considering a surgicalprocedure.


Mots clés : Cataracte , congénitale , amblyopie , occlusion

Keywords: Cataract , congenital , amblyopia , therapy


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 9-C1

P. 1017-1024 - novembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada :aspects cliniques, traitement et suivi à long terme dans une populationcaucasienne et africaine
  • J.-M. Guenoun, C. Parc, R. Dhote, A.P. Brezin
| Article suivant Article suivant
  • Larétinopathie chez le porteur du trait drépanocytaire AS :mythe ou réalité ?
  • A. Fany, S. Boni, C. Adjorlolo, M.L. Toure Konan, K. Gbe, F. Coulibaly, R. Berete

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.