Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quelles sont les membranes épimaculaires qu’il faut opérer ? - 03/06/08

Doi : JFO-02-2008-31-2-0181-5512-101019-200800649 

J.-P. Berrod,

A. Poirson

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Quelles sont les membranes épimaculaires qu’il faut opérer ?

La membrane épimaculaire est une affection dégénérative liée à l’âge, ayant un retentissement variable sur la vision. L’allongement de la durée de vie augmente l’incidence de la maladie dont les indications opératoires doivent être soigneusement discutées selon la symptomatologie. Le traitement des membranes a profité des progrès de la chirurgie des trous maculaires en matière de pelage de la limitante interne. Les principales indications opératoires sont les métamorphopsies associées à une baisse de la vision de loin et de près en dessous de 5/10e, ainsi que les troubles de la vision binoculaire. La chirurgie des membranes étant plus sûre grâce à la vitrectomie transconjonctivale et plus efficace en raison du pelage de la limitante interne, les indications se sont élargies afin de mieux prendre en compte la gêne visuelle des patients dans la vie courante. Les sujets ayant une baisse d’acuité modérée de l’ordre de 5/10e, d’installation récente, sont les meilleurs candidats, alors que les résultats fonctionnels sont décevants si l’acuité initiale est inférieure à 2/10e. Le profil maculaire en OCT permet également de sélectionner les patients ayant une épaisseur maculaire moyenne comprise entre 300 et 500 µm. La présence d’un pseudo-trou d’une traction ou d’un œdème à petites logettes n’altère pas les résultats postopératoires. En revanche, la libération de toutes les tractions ainsi que l’ablation systématique de la membrane limitante interne sont des préalables indispensables à une récupération satisfaisante et durable.

Abstract

Which epiretinal membranes should be operated?

Epimacular membrane (ERM) formation is an age-dependent more or less vision-threatening finding. Increased life expectancy and patient demand for better vision have led to increasing numbers of patients seeking therapy, making selection for surgery mandatory. The impressive improvements in macular hole surgery have influenced the epiretinal membrane and have renewed its therapeutic approach. Disturbing metamorphopsia, visual deterioration under 5/10, especially near-vision alteration and binocular disturbance, are major symptoms to motivate surgery. As epiretinal membrane removal can be considered a relatively safe and effective procedure today, with ILM peeling and simultaneous cataract surgery, visual acuity alone is no longer the single criterion. The patient’s demands regarding vision in daily life should be taken into account. Patients with moderate visual loss, recent onset of symptoms, or progression are the best candidates for ERM surgery. Functional outcome in patients with poor initial visual acuity or long-standing disease is unsatisfactory. The OCT macular profile helps detect the best candidates with thickening between 300 and 450 microns. The presence of a pseudo hole, traction, or an intraretinal cyst does not impair functional results. Complete traction relief during pucker surgery is believed to be a precondition for good functional results. Intended ILM peeling is a tool to achieve this goal.


Mots clés : Membrane épimaculaire , vitrectomie , chirurgie maculaire , tomographie à cohérence optique

Keywords: Epimacular membrane , vitrectomy , macular surgery , optical coherence tomography


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 2

P. 192-199 - février 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bilan actuel d’un syndrome de l’interface maculaire
  • C. Français-Maury, P.-L. Cornut, M. Mauget-Faÿsse
| Article suivant Article suivant
  • Membranes épimaculaires : quelques bonnes raisons de s’abstenir
  • S. Bonnel, P.-O. Barale, L. Laroche, J.-A. Sahel, C. Monin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.