Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome des taches blanches évanescentes et syndrome d’élargissement de la tache aveugle, confrontation électrophysiologique et angiographique - 03/06/08

Doi : JFO-03-2008-31-3-0181-5512-101019-200801892 

V. Martinet [1],

G. Ducos de Lahitte [1],

C. Terrada [1],

C. Simon [2],

P. LeHoang [1],

B. Bodaghi [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Syndrome des taches blanches évanescentes et syndrome d’élargissement de la tache aveugle, confrontation électrophysiologique et angiographique

Le syndrome des taches blanches multiples évanescentes et le syndrome d’élargissement idiopathique de la tache aveugle sont deux affections aiguës rétiniennes touchant le sujet jeune, dont l’évolution est en général spontanément favorable. Nous rapportons un cas clinique relatif à chacun de ces deux syndromes, examiné à un stade précoce et suivi jusqu’à résolution complète. Même si elles partagent une symptomatologie fonctionnelle semblable et une imagerie superposable en angiographie au vert d’indocyanine (ICG), ces deux observations se différencient par l’aspect ophtalmoscopique, l’angiographie à la fluorescéine et l’électrorétinogramme multifocal (mERG). La description récente de ces deux entités date de moins d’un quart de siècle, et bien que leur physiopathologie demeure toujours inconnue, certains auteurs suggèrent qu’il s’agit en fait de deux expressions d’une même affection, en fonction du terrain. Chez ces deux patients, il semblerait que l’atteinte électrophysiologique relevée est directement corrélée à la gêne fonctionnelle et à l’atteinte campimétrique observée. Le syndrome des taches blanches multiples évanescentes et le syndrome d’élargissement idiopathique de la tache aveugle, sont deux affections rétiniennes aiguës qu’il est important de reconnaître, afin d’expliquer au patient l’évolution favorable et le suivi.

Abstract

Multiple evanescent white dot syndrome and acute idiopathic blind spot enlargement: angiographic and electrophysiologic findings

Multiple white evanescent white dot syndrome (MEWDS) and acute idiopathic blind spot syndrome enlargement (AIBSE) are two acute retinopathies occurring in young patients: improvement is the rule. The present review describes two cases: one case of MEWDS and one of AIBSE. We observed these patients from the acute phase until absolute recovery. Comparing these two reports, we noted differences in ophthalmoscopic, fluorescein angiographics, and multifocal electroretinographic (mERG) analysis, but common findings were observed in clinical presentation and indocyanine green imagery. The first and recent description of these two disorders dates from less than 25 years ago. Although the pathophysiology is still unknown, some authors suggest that these two syndromes could be two different expressions of the same disease, depending on the patient’s sensitivity. In our two case reports, multifocal ERG anomalies were directly related to visual impairment and visual field alterations. MEWDS and AIBSE are two acute retinopathies that must be recognized, because of the spontaneous visual recovery that the patient needs to understand for a good follow-up.


Mots clés : Syndrome des taches blanches multiples évanescentes , syndrome d’élargissement idiopathique de la tache aveugle , angiographie , électrorétinographie , champ visuel

Keywords: Multiple evanescent white dot syndrome , acute idiopathic blind spot enlargement , indocyanine green angiography , multifocal ERG , visual field


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 3

P. 265-272 - mars 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aberrométrie et sensibilité aux contrastes chez le patient pseudophaque. Évaluation d’un implant asphérique : étude comparative
  • R. Montard, C. Putz, G. Creisson, M. Montard
| Article suivant Article suivant
  • Pachymétrie cornéenne centrale dans la population pédiatrique par microscopie spéculaire non-contact : à propos de 405 cas
  • R. Coste, E. Cornand, D. Denis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.