S'abonner

P09 - Comment tirer le meilleur des données cliniques et des bases médico-administratives ? - 10/05/24

Doi : 10.1016/j.jeph.2024.202449 
E. Herquelot 1, , F. Raguideau 1, N. Lemaire 2
1 HEVA, Statistiques, Lyon, France 
2 Axonal-Biostatem, Statistiques, Nanterre, France 

Auteur correspondant

Résumé

Introduction

Les essais cliniques permettent d’étudier de manière prospective des objectifs précis. A l'inverse, les bases médico-administratives, initialement créées dans un but administratif, permettent d’étudier de manière rétrospective des questions de recherche en utilisant des proxys liés aux remboursements observés. Les essais cliniques peuvent avoir des problèmes de recrutement ou éthique et les bases médico-administratives manquent de données cliniques, en particulier sur la sévérité des patients et la caractérisation clinique de la pathologie. Entre août 2017 et février 2022, seulement 2 % des demandes d'accès au Système national des données de santé déposées au Health Data Hub étaient couplées à une base de données cliniques. L'objectif de ce travail est de décrire les complémentarités des bases médico-administratives et des essais cliniques et des pistes de réflexion pour améliorer leurs utilisations.

Méthodes

Ce travail détaille les possibilités d'utilisations croisées des bases médico-administratives et des essais cliniques avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Résultats

Les bases médico-administratives (BMA) peuvent être utilisées pour faciliter le recrutement des patients des essais cliniques, en permettant de cibler les zones permettant d'avoir un bassin de recrutement de patients éligibles de manière à optimiser les efforts de recrutement. Les données des essais cliniques peuvent également être enrichies par les informations des BMA à travers un appariement direct sur le NIR (numéro de sécurité social unique) ou indirect. Les études pour une même question de recherche peuvent également être réfléchies en parallèle afin d'une part d’évaluer la représentativité des patients recrutés dans l'essai clinique et d'apporter si besoin des corrections par pondération et d'autre part de valider des algorithmes pour obtenir des proxys cliniques à partir des BMA. Les études cliniques peuvent également être créées avec un bras contrôle directement sélectionné à partir d'une BMA, ce qui nécessite une étape importante d'uniformisation des informations disponibles.

Conclusion

L'utilisation croisées des BMA et des données d'essais d’études cliniques nécessite une très bonne connaissance des forces et limites de chacune des sources de données, afin de les exploiter de manière croisée et optimisée. Un frein à l'utilisation de ces deux sources d'informations est la difficulté à les apparier de manière indirecte, mais le recueil anticipé des données de l'essai clinique dans la perspective d'un appariement et des méthodes avancées d'appariement probabiliste permettent de contourner cette limite.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Bases médico-administratives, Données cliniques, appariement



© 2024  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 72 - N° S2

Article 202449- mai 2024 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P08 - Utilisation du « Growth modulation index » comme critère de jugement : une étude de la portée
  • K. Trin, C. Dalleau, S. Mathoulin-Pelissier, D. Dinart, C. Bellera
| Article suivant Article suivant
  • P10 - Projet DEEPSARC - De l'appariement à la recherche de données dans le SNDS, exemple d'une base de données nationale sur les sarcomes : NETSARC+
  • V. Thevenet, E. Drezen, C. Chemin-Airiau, A. Happe, JY. Blay, E. Oger, N. Huchet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.