S'abonner

CO1.2 - La randomisation distributive : un nouveau schéma d'essai pour l'évaluation simultanée d'interventions - 10/05/24

Doi : 10.1016/j.jeph.2024.202401 
S. Haviari 1, 2, , F. Mentré 1, 2
1 AP-HP, Département épidémiologie biostatistiques recherche clinique, Paris, France 
2 Inserm, UMR 1137 Infection, Antimicrobials, Modelling, Evolution, Paris, France 

Auteur correspondant

Résumé

Introduction

Dans certaines indications médicales, de multiples interventions ont une faible présomption d'efficacité, mais une bonne présomption d'innocuité. Ceci rend possible de les évaluer simultanément. La randomisation distributive, adaptée du schéma factoriel, alloue aléatoirement un nombre préspécifié d'interventions à chaque patient (Fig. 1), et teste l'efficacité de chaque intervention. Ce travail dérive des principes de conception de tels essais et compare leur performance à des bras parallèles et aux essais factoriels classiques.

Méthodes

Nous avons simulé différents scénarios avec 4 à 20 interventions candidates et deux à huit allocations par patient, et un critère de jugement binaire. Une ou deux interventions étaient efficaces, avec différentes interactions (positives, négatives, aucune). Des algorithmes efficients de combinatoire et de simulation à l'application plus large ont été dérivés. Le nombre de sujets nécessaires et la perte ou le gain de puissance en cas de mauvaises hypothèses ont été évalués, en comparant test de différence de proportion et régression logistique sans ou avec interactions (pré-spécifiées ou hiérarchiquement testées), avec un alpha corrigé pour la multiplicité.

Résultats

Le schéma distributif réduit le nombre de sujets nécessaires d'un facteur 2 à 7 comparé aux essais à bras parallèles, et les augmente 1 à 2 fois comparé à un plan factoriel, quand moins d'allocations par patient sont possibles que ce que nécessiterait ce dernier. Une intervention efficace non prévue affecte peu la puissance (<10 %) en l'absence d'interactions mais peut l'annuler en l'absence d'additivité d'effet, comme pour un schéma factoriel. Cette baisse peut être prévenue par la pré-spécification d'interactions, mais cet estimand a un coût en nombre de sujets, qui est plus faible s'il est pré-spécifié. Un bras contrôle avec 0 interventions permet également de limiter ces pertes de puissance inattendues.

Conclusion

La randomisation distributive est un schéma viable et économique d'essai d'interventions multiples. En plus de réduire le taux de refus de participation par crainte de se voir attribuer un placebo, elle pourrait s'appliquer avantageusement lorsque de multiples candidats sont disponibles, comme en prévention, pour évaluer des interventions comportementales, des suppléments nutritionnels, ou dans des maladies émergentes avec repositionnement de médicaments. Des simulations sont encouragées pour planifier de tels essais, et des outils sont mis à disposition.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Simulation, Essai clinique, Designs complexes



© 2024  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 72 - N° S2

Article 202401- mai 2024 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • CO1.1 - Comparaison indirectes ajustées sur la population : une étude de simulation
  • A. Serret-Larmande, J. Lambert, D. Hajage
| Article suivant Article suivant
  • CO2.1 - Outil de sélection automatisée des patients pour le recrutement dans les essais cliniques en cancérologie à l'aide d'un raisonnement à base de cas
  • LA. Guillotel, B. Campillo-Gimenez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.