S'abonner

CO7.3 - Intervalle de confiance asymptotique et formules de taille d'échantillon pour l'Intra-classe de concordance à deux voies dans les études de fiabilité inter-juge - 10/05/24

Doi : 10.1016/j.jeph.2024.202422 
A. Bourredjem 1, 2, , H. Cardot 2, H. Devilliers 1, 3
1 CHU Dijon-Bourgogne, Inserm, Université de Bourgogne, CIC1432, Module Epidémiologie Clinique, Dijon, France 
2 Université de Bourgogne, Institut de Mathématiques de Bourgogne, UMR 5584, CNRS, Dijon, France 
3 CHU de Dijon, Service de médecine interne et maladies systémiques, Dijon, France 

Auteur correspondant

Résumé

Introduction

La fiabilité d'une mesure fait référence à sa reproductibilité lorsqu'elle est répétée de manière aléatoire sur le même sujet. Le coefficient de corrélation intra-classe de concordance à deux voies (ICC2a) est un paramètre clé pour quantifier la fiabilité inter-observateurs. De nombreuses solutions ont été essayées pour améliorer son intervalle de confiance (IC) mais les IC asymptotiques restent très libéraux ou non-informatifs et ne sont pas munis de méthodes dédiées au calcul de taille d’échantillon suffisant. Ce travail propose un nouvel IC asymptotique de l'ICC2a muni de formules simples pour le calcul de taille d’échantillon avec des recommandations pour le design des études de fiabilité inter-juge.

Méthodes

Avec des données gaussiennes équilibrées, nous prouvons la forme explicite de la normalité asymptotique de l'ICC2a, valable à la fois pour l'estimateur ANOVA, de maximum de vraisemblance (ML) et de ML restreinte (REML). Un intervalle de confiance asymptotique est ensuite dérivé et ses performances sont examinées par simulation dans des conditions de faible, moyen et grand échantillons avec des designs rectangulaire et carré équivalents. Ces performances sont comparées à deux méthodes de référence : 1) la méthode historique de Fleiss et Shrout (F&S), la plus utilisée en pratique et 2) l'approche modifiée de l’échantillon important (MLS), la meilleure méthode exacte dans la littérature statistique. Nous développons ensuite des formules de calcul de la taille de l'échantillon, pour le nombre de sujets et d'observateurs nécessaires, afin d'obtenir une largeur d'intervalle de confiance souhaitée ou une puissance de test acceptable pour la valeur ICC2a, et nous donnons des exemples concrets de leur utilisation.

Résultats

Le taux de recouvrement de la méthode F&S ne dépasse pas 90 % pour tous les scénarios y compris de grande taille. Le taux de recouvrement de la MLS est d'environ 95 % pour tous les plans, mais avec une largeur moyenne systématiquement supérieure à celle de notre méthode. À partir de 40 sujets et 10 observateurs, le taux de couverture de notre méthode est supérieur ou égal à 93 %. Le taux attendu de 95 % est atteint à partir de 115 sujets et 15 observateurs. Les designs carrés, avec autant de sujets que d'observateurs, n'amélioreraient ni le taux de recouvrement ni la largeur de l'IC et sont rarement possibles dans la pratique.

Conclusion

Nous recommandons d'utiliser l'IC proposé avec des designs rectangulaires et des échantillons de grande taille, calculée à l'étape de planification avec les formules proposées qui sont simples d'utilisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mot- clés : Fiabilité inter-juge, Coefficient de corrélation intra-classe de concordance à deux voies, Intervalles de confiance, Taille d’échantillon



© 2024  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 72 - N° S2

Article 202422- mai 2024 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • CO7.2 - Validation de l'EMoWI (« Ecological Momentary Wellbeing Instrument ») pour l’évaluation longitudinale intensive du bien-être instantané
  • M. Buzzi, G. Moullec, Y. Kestens, L. Minary, J. O'Loughlin, B. Thierry, B. Lalloué, N. Agrinier, J. Epstein
| Article suivant Article suivant
  • CO7.4 - Evolution de la qualité de vie des patients atteints d'un lymphome diffus à grandes cellules B après la première ligne de traitement et participant à la cohorte prospective REALYSA
  • A. Anota, E. Charton, M. Basset, H. Hafirassou, A. Bernier, A. Belot, H. Ghesquieres

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.