S'abonner

CO8.3 - Estimation du coût des émissions de gaz à effet de serre dans le micro-costing des stratégies de santé : méthodologie générale et illustration en chirurgie orthopédique - 10/05/24

Doi : 10.1016/j.jeph.2024.202427 
PS. Pugliesi 1, 2, , H. Frick 2, S. Ribes 2, K. Ferrare 4, A. Bevand 3, T. Maldiney 1, L. Marrauld 5, C. Lejeune 6
1 Centre hospitalier William Morey, Réanimation polyvalente, Chalon sur Saône, France 
2 Centre hospitalier William Morey, Service développement durable, Chalon sur Saône, France 
3 Centre hospitalier William Morey, Chirurgie orthopédique et traumatologique, Chalon sur Saône, France 
4 Centre hospitalier William Morey, Département d'anesthésie et blocs opératoire, Chalon sur Saône, France 
5 Université de Rennes, EHESP, Rennes, France 
6 CHU Dijon Bourgogne, Inserm, Université de Bourgogne, CIC 1432, Module épidémiologie clinique, Dijon, France 

Auteur correspondant

Résumé

Introduction

L’évaluation économique a pour objectif de comparer des stratégies de santé en termes de coût et de résultat dans le but d'apporter une aide à la décision publique. L'estimation de ces coûts suit des recommandations qui émanent des agences nationales d’évaluation. Jusqu’à maintenant, aucune d'entre elles ne recommande d'inclure le coût des émissions de gaz à effet de serre (GHG) dans ces estimations. Or, l'existence de stratégies nationales visant à atteindre la neutralité carbone ainsi que l'existence de méthodes de valorisation monétaire du carbone justifieraient une telle inclusion. Les objectifs de ce travail étaient de présenter et discuter une méthodologie générale d'inclusion du coût des GHG dans les évaluations économiques en santé puis de tester cette méthode à travers l'exemple d'un travail de micro-costing d'une procédure chirurgicale : l'arthroplastie totale de genou assistée par robot (RTA).

Méthodes

L'estimation du coût des GHG associés à une action de santé nécessite trois étapes : (1) l'identification et la quantification des flux physiques reliés à la production ainsi qu’à la gestion des déchets de l'action de santé évaluée ; (2) la quantification des GHG pouvant être attribués à chaque flux physique grâce à des facteurs d’émission ; (3) et la valorisation monétaire des GHG grâce à des conventions de valorisation déterminées à partir d'approches coûts-bénéfices ou coût-efficacité. Le travail de micro-costing que nous avons réalisé a concerné trois RTA effectuées en juin 2022 au Centre hospitalier de Chalon sur Saône. Le périmètre d'analyse a été restreint à la phase chirurgicale de la prise en charge du patient. Les données relatives à toutes les ressources (personnel, équipement médical, consommables) mais également à la consommation d’énergie, au traitement des déchets et aux déplacements des professionnels ont été collectées et valorisées du point de vue de l'hôpital. Les GHG ont été valorisés à hauteur de 250 €/tonneCO2eq, valeur proposée pour la France par une analyse basée sur des approches coût-efficacité. Plusieurs analyses de sensibilité ont été effectuées.

Résultats

Le coût moyen hors GHG d'une RTA a été estimé à 4603 €. Les émissions moyennes de GHG associées à une RTA ont été estimées à 610,59 kg CO2eq, ce qui correspondait à un coût moyen des GHG de 152,65 €. Le coût moyen total d'une RTA s’élevait à 4755,65 €, les émissions de GHG représentant 3,21 % de ce coût. Cette part des GHG dans le coût total pouvait monter jusqu’à 12,3 % dans les analyses de sensibilité.

Conclusion

Malgré la persistance de difficultés à la fois théoriques et pratiques, l'ajout du coût des émissions de GHG dans l’évaluation économique des stratégies de santé semble réalisable. Elle apporterait un éclairage supplémentaire aux décideurs en termes de politiques publiques de santé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Evaluation médico-économique, Gaz à effet de serre, Micro-costing, Coût du carbone



© 2024  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 72 - N° S2

Article 202427- mai 2024 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • CO8.2 - Analyse coût-efficacité du séquençage de l'exome chez les patients atteints de déficience intellectuelle
  • C. Lejeune, C. Robert-Viard, AL. Bruel, A. Boland, Y. Duffourd, J. Muller, C. Binquet, C. Thauvin-Robinet
| Article suivant Article suivant
  • CO8.4 - Coûts de la première année de prise en charge après un premier diagnostic de cancer de la vessie en France
  • A. Fraslin, M. Karimi, S. Benhamou, T. Lebret, F. Radvanyi, Y. Allory, J. Bonastre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.