S'abonner

CO9.3 - Estimation causale de l'effet de caractéristiques associées à la transfusion de concentrés de globules rouges sur la survie : méthodes de prise en compte du biais d'indication - 10/05/24

Doi : 10.1016/j.jeph.2024.202431 
A. Boitel 1, , AS. Mariet 7, 8, C. Quantin 9, 10, JP. Quenot 4, B. Belaid 4, P. Tiberghien 2, 5, G. Piton 3, 6, F. Delettre 5, M. Desmarets 1, 2
1 Inserm, Centre d'investigation clinique 1431, Besançon, France 
2 Etablissement français du sang, UMR 1098 Right, Besançon, France 
3 CHU de Besançon, Médecine intensive et réanimation, Besançon, France 
4 CHU de Dijon, Médecine intensive et réanimation, Dijon, France 
5 Établissement français du Sang, Saint-Denis, France 
6 Université de Franche-Comté, Unité de recherche 3920, Marqueur pronostiques et facteurs de régulation des pathologies vasculaires, Besançon, France 
7 CHU de Dijon, Service de biostatistiques et informatique médicale (Département d'information médicale), Dijon, France 
8 CHU devDijon, Inserm Centre d'investigation clinique 1432 - Module épidémiologie clinique, Dijon, France 
9 Université Paris Saclay et Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines, Inserm, Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations, Villejuif, France 
10 Inserm, Unité mixte de recherche 1181, Biostatistiques, biomathématiques, pharmaco-épidémiologie et maladies infectieuses (BP2PHI), Dijon, France 

Auteur correspondant

Résumé

Introduction

La transfusion de concentrés de globules rouges (CGR) est l'un des actes les plus fréquent en hospitalisation, notamment en réanimation où 40 % des patients en bénéficient. Des seuils d'hémoglobine (Hb) restrictifs sont recommandés pour la transfusion de CGR chez les patients de réanimation. Il existe peu de données sur les seuils utilisés en vie réelle et si l'observance des seuils est associée à de meilleurs résultats. L'objectif de l’étude était d'analyser l'association entre une Hb pré-transfusionnelle supérieure aux seuils et la mortalité en réanimation dans un contexte vie réelle. Toutefois, les caractéristiques associées à la transfusion peuvent représenter un biais d'indication : ici les patients les plus graves sont plus fréquemment sujets à des transfusions hors-recommandation. De plus, ces facteurs de confusion varient rapidement au cours de la prise en charge. L'objectif de ce travail est de présenter différentes méthodes de prise en compte de facteurs de confusions dépendant du temps et donc le biais d'indication dépendant du temps

Méthodes

Nous avons mené une étude de cohorte pronostique historique bicentrique sur 2491 patients transfusés en réanimation dans les CHU de Dijon et de Besançon entre 2012 et 2017. Dans un premier temps, nous avons réalisé un modèle de Cox où les variables liées à la transfusion sont des variables dépendantes du temps (1). Pour le modèle (2), une pondération par l'inverse de la probabilité de traitement (IPTW) grâce au score de propension a été utilisée pour équilibrer les caractéristiques des patients avant la première transfusion. La survie des patients a été analysée à l'aide d'un modèle de Cox avec les concentrés de globules rouges (CGR) reçus traités comme des covariables dépendantes du temps. La troisième méthode est un processus d'estimation multi-étape (3) est appelé modèle structurel marginal (MSM). Il consiste à construire plusieurs scores de propension par patient (autant de fois qu'on a pour un patient une combinaison de facteurs de confusions différentes). Ces scores de propensions sont ensuite utilisés en tant que pondération (IPTW) dans un modèle de Cox. La seule variable inclue dans le modèle de Cox est alors la variable d'intérêt : la transfusion hors-recommandation au temps tx

Résultats

L'Hb pré-transfusionnelle moyenne (écart type) était de 8,00 g/dL (1,80) ; 78 % des transfusions ont été réalisées avec une Hb pré-transfusionnelle dépassant les seuils transfusionnels. Avec le modèle (1) le risque de décès augmentait de manière non-significative avec le nombre de CGR reçus pour une Hb supérieure au seuil transfusionnel [HR 1,02 ; IC95% 0,99–1,05 ; P=0,2], tout comme avec le modèle (2) [HR 1,03 ; IC95% 1,00–1,07 ; P=0,087]. Les résultats issus du modèle structurel marginal (3) sont en cours d'obtention.

Conclusion

Dans nos analyses, les transfusions hors recommandation n'affectaient pas la survie de manière significative. Les modèles structuraux marginaux semblent pertinents dans l'analyse de l'effet de caractéristiques associées aux produit sanguins transfusés : ils permettent d’étudier une pseudo-cohorte dans laquelle tous les facteurs de confusions, y compris ceux qui varient dans le temps, sont équilibrés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Biais d'indication, Cohorte, Facteurs de confusion, Transfusion, Survie



© 2024  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 72 - N° S2

Article 202431- mai 2024 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • CO9.2 - Développement d'un modèle de prédiction avec données de survie en présence de risques concurrents : exemple de la prédiction du risque d’événement vasculaire chez des patients suspects d'ischémie critique chronique des membres inférieurs
  • J. Asselineau, J. Constans, C. Boulon, E. Lhomme
| Article suivant Article suivant
  • CO9.4 - Relation longitudinale entre niveaux d'hémoglobine et risque cardiovasculaire selon l’âge et le sexe chez des patients ayant une maladie rénale chronique
  • L. Le Gall, N. Alencar de Pinho, B. Stengel, C. Lange, J. Harambat, C. Combe, M. Prezelin-Reydit, K. Leffondre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.