S'abonner

La responsabilité du médecin généraliste à l’épreuve des indicateurs de performance managériale - 15/05/24

GP responsibility put to the test of managerial performance indicators

Doi : 10.1016/j.etiqe.2024.03.001 
M. Minet a, , I. Georgescu b
a Département universitaire de médecine générale, institut Desbrest d’épidémiologie et de santé publique UMR1318 Inserm, université de Montpellier, Montpellier, France 
b MRM, université de Montpellier, Montpellier, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 15 May 2024

Résumé

En s’appuyant sur les techniques de gouvernementalité proposées par Foucault, ce travail questionne la manière dont les indicateurs de performance donnés au médecin généraliste peuvent affecter leur pratique médicale. L’objectif de cet article est de montrer en quoi et comment le médecin généraliste se trouve en proie à des tensions ambivalentes. Pour tenter de contrôler les dépenses de santé, les indicateurs de performance produits par les institutions sont à l’origine d’un contrôle à distance qui orientent les professionnels de santé vers la performance de leur activité. Par exemple, chez les médecins généralistes, l’État a accordé une part plus importante à un mode annexe de rémunération par rapport aux actes traditionnels dans un but d’efficience visant à l’amélioration des pratiques. Adhérer à ce mode de rémunération, c’est tenter de répondre aux discours de recommandations de l’État en modifiant son comportement pour atteindre une norme définie. En orientant les comportements, vers une performance liée à l’atteinte d’objectifs prédéfinis et quantifiés, un glissement des pratiques médicales ne peut être exclus, risquant de mettre à mal le cœur de l’activité de soin. Une tension entre être responsables des deniers publics, et prendre soins vient questionner en profondeur la performance du soin tant elle est caractérisée par la singularité de la relation à un patient, par les conditions d’exercice de la pratique médicale et par les transitions épidémiologiques, démographiques, territoriales, technologiques et environnementales actuelles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Drawing on the techniques of governmentality proposed by Foucault, this work questions how the performance indicators given to GPs can affect their medical practice. The aim of this article is to show how and why GPs find themselves beset by ambivalent tensions. To control healthcare spending, performance indicators produced by institutions are at the root of a remote control that orients healthcare professionals towards the performance of their activity. Among GPs, for example, the government has given a larger share to an ancillary mode of remuneration than to traditional acts, with the aim of improving efficiency and practices. Adhering to this mode of remuneration means attempting to respond to the State's recommendations by modifying one's behavior to achieve a defined standard. By directing behavior towards performance linked to the achievement of predefined and quantified objectives, a shift in medical practices cannot be ruled out, risking undermining the very core of healthcare activity. The tension between being responsible for the public purse and taking care of the patient raises profound questions about the performance of healthcare, as it is characterized by the singularity of the relationship with a patient, by the conditions under which medical practice is carried out, and by current epidemiological, demographic, territorial, technological and environmental transitions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Gouvernement à distance, Médecine générale, Responsabilité, Éthique, Performance

Keywords : Governmentality, General practice, Accountability, Ethics, Work performance


Plan


© 2024  The Author(s). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.