Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévention des troubles coronaires par le traitement hormonal précoce à la ménopause : une idée qui s’impose à nouveau - 03/06/08

Doi : 10.1016/j.jgyn.2007.12.003 
U. Gaspard
Service de gynécologie-obstétrique, CHU du Sart-Tilman B-35, université de Liège, B-4000 Liège-1, Belgique 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La grande controverse quant à savoir si les estrogènes et les estroprogestatifs ont un rôle favorable, neutre ou défavorable vis-à-vis du risque coronaire chez les femmes ménopausées est en voie d’éclaircissement. La réanalyse des grandes études observationnelles et randomisées en fonction de l’âge et de la durée de la postménopause et la prise en compte des nouvelles études complémentaires, permettent dès à présent d’affirmer que le traitement hormonal postménopausique — et particulièrement les estrogènes seuls — est efficace et sûr. Dans l’étude de la Womenʼs Health Initiative, par exemple, pour autant que le traitement hormonal soit utilisé dans le décours des dix années qui suivent la ménopause, une réduction du risque coronaire de 12 à 52 % (selon qu’il s’agisse de l’estrogène combiné au progestatif ou de l’estrogène seul) est observée par rapport aux utilisatrices de placebo. La réduction est de l’ordre de 30 % en ce qui concerne la mortalité globale, avec les deux types de traitement hormonal. Cet effet favorable n’est pas observé quand le traitement est débuté plus tardivement. Ces données positives importantes devraient encourager les autorités régulatoires à revoir les recommandations cliniques dans ce domaine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The important controversy concerning the potential beneficial, neutral or unfavourable effect of estrogens or estrogen plus progestin on the risk of coronary heart disease in postmenopausal women is beginning to settle down. Reanalysis of large observational and randomized trials according to age and years since menopause and recent additional studies allow to positively state that postmenopausal hormone therapy – and particularly estrogens alone – is safe and effective. For instance, in the Womenʼs Health Initiative study, provided hormone therapy is initiated within 10 years since menopause, a reduction of the risk of coronary heart disease by 12 to 52% according to the use of estrogen plus progestin or estrogen alone, respectively, is observed versus placebo use. Global mortality is also reduced by 30% with both hormone therapies. This favourable effect is not observed when treatment is initiated in older postmenopausal women. These important and reassuring data should encourage regulatory authorities to reassess clinical recommendations in that prospect.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ménopause, Estrogènes plus progestatifs, Maladie coronaire

Keywords : Menopause, Estrogens plus progestin, Coronary heart disease


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 4

P. 340-345 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt de la recherche du papillomavirus humain (HPV) dans le suivi post-conisation des CIN2–3 : À propos de 386 cas
  • D. Riethmuller, C. Gabelle, R. Ramanah, J.-L. Sautière, J.-L. Prétet, J.-P. Schaal, B. Kantelip, C. Mougin, R. Maillet
| Article suivant Article suivant
  • Les métastases mammaires : étude anatomoclinique de six cas
  • S. Charfi, S. Krichen Makni, A. Khanfir, K. Abbes, N. Gouiaa, I. Fakhfakh, M. Guermazi, J. Daoud, M. Frikha, T. Sellami-Boudawara

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.