Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Profil épidémioclinique et prise en charge des victimes d’abus sexuels à la clinique gynécologique et obstétricale du CHU de Dakar - 03/06/08

Doi : 10.1016/j.jgyn.2007.11.002 
M.E. Faye Dieme , A.L. Traore, S.M.K. Gueye, P.M. Moreira, A. Diouf, J.-C. Moreau
Clinique gynécologique et obstétricale du centre hospitalier universitaire de l’hôpital Aristide-le-Dantec de Dakar, avenue Pasteur, B.P. 3001, Dakar, Sénégal 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Préciser les caractéristiques épidémiocliniques et évaluer la prise en charge des victimes présumées d’agression sexuelle.

Patientes et méthodes

Il s’agit d’une étude prospective portant sur tous les cas d’agression sexuelle présumée reçus à la clinique gynécologique et obstétricale de l’hôpital Aristide-le-Dantec dans la période allant du 1er janvier 2003 au 31 mai 2005.

Résultats

Le nombre des patientes était de 55, soit 0,4 % des admissions pendant la période de recrutement. En ce qui concerne les conditions d’admission, 20 % des cas étaient référés avec une réquisition judiciaire. Le délai moyen de consultation après l’agression était de 15 jours. Le profil épidémiologique de la victime était celui d’une adolescente âgée en moyenne de 14 ans, nulligeste dans 96,5 % des cas et résidant dans la banlieue dakaroise. Le profil de l’agresseur était celui d’un homme de 32 ans, appartenant à l’entourage de la victime dans 70 % des cas (guide spirituel, colocataire, ami de la famille…). Le mode d’abus sexuel était un contact génito–génital dans 67,3 % des cas et sans protection (94,6 %). Sur le plan clinique, 70,9 % des patientes présentaient des signes de traumatisme génital récent et 54,5 % des lésions hyménéales étaient anciennes. La sérologie VIH était revenue positive dans deux cas. Au cours du suivi, trois grossesses étaient survenues et seules 9,1 % des victimes avaient pu bénéficier d’une assistance psychologique.

Conclusion

Les abus sexuels constituent actuellement un véritable drame socioculturel. Leur prévention passe par la sensibilisation des populations. Leur prise en charge doit être précoce et adaptée afin de prévenir les infections sexuellement transmissibles et les conséquences d’ordre psychologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To carry out the epidemiological and clinical characteristics of supposed victims of sexual abuse and to evaluate case management.

Patients and methods

A prospective study was conducted about cases of presumed sexual abuse received at the gynaecological and obstetrical clinic department of Aristide-le-Dantec hospital from January 2003 to May 2005.

Results

A total of 55 cases were reported and represented 0.4% of admissions in the clinic during the period of study. Twenty percent of them (20%) were referred on judicial requisition. The mean time between sexual abuse and consultation was 15 days. Victims were 14 years old in average, nulligeste in 96.5% of cases and living in the suburban area of Dakar. The presumed “violenter” was a man of 32 years, belonging to the environment of the victim in 70% of cases (spiritual guide, joint-tenant, friend of the family…). The type of sexual assault was an unprotected genito-genital intercourse in 67.3% of cases. On the clinical plan, 70.9% of patients suffered recent genital traumatism, 54.5% genital examination showed hymeneal lesions. The HIV test was positive in two cases. During the follow-up of the patients, three pregnancies occurred and for only 9.1%, a psychological assistance was proposed.

Conclusion

Sexual abuses represent a current sociocultural issue. Prevention required large information campaign. Early management is necessary in order to prevent the sexual transmitted diseases and psychological side effects.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Abus sexuel, Traumatisme génital, Lésions hyménéales, Sénégal

Keywords : Sexual abuse, Genital trauma, Hymeneal lesions, Senegal


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 4

P. 358-364 - juin 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syphilis et grossesse : Étude de 85 cas en Guyane française
  • G. Carles, S. Lochet, M. Youssef, W. El Guindi, G. Helou, N. Alassas, V. Lambert
| Article suivant Article suivant
  • Les troubles du comportement des femmes enceintes secondaires aux mauvais traitements antérieurement subis
  • J.-Y. Diquelou, P. Amar, S. Boyer, F. Montilla, R. Karoubi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.