S'abonner

White blood cells and patients with psychiatric disorders needing seclusion: A retrospective non-interventional study - 28/05/24

Formules leucocytaires et patients atteints de troubles psychiatriques ayant besoin d’un isolement : une étude rétrospective non interventionnelle

Doi : 10.1016/j.encep.2023.02.001 
Bruno Romeo a, b, , Assia Mazari a, b, Husen Ali-Diabacte a, Valentine Lestra a, b, Catherine Martelli a, b, c, Amine Benyamina a, b, 1, Nora Hamdani b, d, 1
a Department of Psychiatry and Addictology, AP–HP, Paul Brousse Hospital, 12, avenue Paul Vaillant Couturier, 94800 Villejuif, France 
b Unité de recherche UR psychiatrie-comorbidités-addictions PSYCOMADD, université Paris Saclay, Paris, France 
c Institut national de la santé et de la recherche médicale U1299, Research unit, NeuroImaging and Psychiatry, Paris Sud University- Paris Saclay University, Paris Descartes University, Digiteo Labs, bâtiment 660, Gif-sur- Yvette, France 
d Cédiapsy, 87, rue d’Assas, 75006 Paris, France 

Corresponding author.Department of Psychiatry and Addictology, AP–HP, Paul Brousse Hospital, 12, avenue Paul Vaillant Couturier, 94800 Villejuif, France.Department of Psychiatry and Addictology, AP–HP, Paul Brousse Hospital12, avenue Paul Vaillant CouturierVillejuif94800France

Abstract

Objective

The objective of this retrospective study was to investigate the peripheral immunological markers using leucocyte count, the neutrophil to lymphocyte ratio (NLR), the platelet to lymphocyte ratio (PLR), and the monocyte to lymphocyte ratio (MLR) in patients with aggressive behavior, during and after seclusion.

Methods

Ninety-nine inpatients were included in this retrospective study. Leucocyte count was measured, and NLR, PLR and MLR were calculated and compared between a group of patients who required seclusion and a group who did not. A multivariate analysis was performed using binary logistic regression, including confounding factors such as age, gender, medication, BMI, smoking status and diagnosis.

Results

We found the lowest levels of lymphocytes (P=0.01) and basophils (P<0.01) and the highest NLR (P=0.02) and MLR (P=0.04) in the seclusion group. We also found a restoration of these parameters after the end of the seclusion period. Furthermore, we found a positive correlation between the PANSS negative subscore, and PLR (P=0.05), or MLR (P=0.03) after seclusion, and between the MLR variation across the seclusion period and the PANSS general subscore after the end of seclusion (P=0.04).

Conclusion

This study shows that NLR and MPR are higher in patients with aggressive symptoms and/or agitation who require seclusion. These immunological markers could be considered as state markers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Le modèle stress–inflammation–vulnérabilité est un modèle actuellement reconnu dans les troubles psychiatriques. Une inflammation de bas grade a été retrouvée dans plusieurs pathologies psychiatriques telles que la schizophrénie, les troubles bipolaires ou encore les troubles dépressifs récurrents. Cependant, alors que les patients souffrant de troubles psychiatriques présentent plus de troubles du comportement (notamment d’agitation psychomotrice, d’hétéro/auto-agressivité), très peu d’études se sont intéressées au lien entre ces troubles du comportement et les marqueurs inflammatoires. L’objectif de cette étude est donc d’investiguer les marqueurs inflammatoires tels que le nombre de leucocytes, de plaquettes, ainsi que les ratios neutrophiles sur lymphocytes (NLR) ; plaquettes sur lymphocytes (PLR) ou encore monocytes sur lymphocytes (MLR) pendant et après un isolement thérapeutique chez des patients ayant eu des troubles du comportement.

Méthodes

Quatre-vingt-dix-neuf patients hospitalisés ont été inclus dans cette étude rétrospective. Le nombre de leucocytes et plaquettes ont été mesurés et les NLR, PLR et MLR ont été calculés chez des patients, durant et après une période d’isolement thérapeutique. Nous avons également comparé ces marqueurs entre des patients hospitalisés ayant nécessité un isolement thérapeutique et des patients hospitalisés dans la même unité n’ayant pas été isolés. Pour effectuer ces comparaisons, une analyse multivariée a été réalisée, incluant l’âge, le sexe, le traitement, l’indice de masse corporelle, le statut tabagique et le diagnostic comme facteurs confondants.

Résultats

Nous avons trouvé un niveau plus faible de lymphocytes (p=0,01), de basophiles (p<0,01), et des NLR (p=0,02), et MLR (p=0,04) plus élevés chez les patients ayant nécessité un isolement thérapeutique. Nous avons également retrouvé une restauration de ces différents marqueurs après levée de la mesure d’isolement thérapeutique. De plus, nous avons trouvé une corrélation positive entre le sous score de symptômes négatifs à la PANSS, et les PLR (p=0,05), et MLR (p=0,03), après isolement thérapeutique, et entre l’évolution du MLR sur la période d’isolement thérapeutique et le sous score de symptômes généraux à la PANSS après isolement.

Conclusion

Cette étude montre que les NLR et MLR sont plus élevés chez des patients agités et/ou agressifs nécessitant un isolement thérapeutique et que ces paramètres se restaurent à distance de cette mesure. Ces marqueurs pourraient donc être considérés comme des marqueurs états.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Inflammation, Neutrophil/lymphocyte ratio, Monocyte/lymphocyte ratio, Seclusion, Psychiatric disorders.

Mots clés : Inflammation, Ratio de neutrophile/lymphocyte, Ratio de monocyte/lymphocyte, Isolement thérapeutique, Troubles psychiatriques


Plan


© 2023  L'Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 50 - N° 3

P. 241-246 - juin 2024 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Voice-clinics: Interest and implementation in France
  • Julie Delattre, Lucie Sharkey-Plantin, Catherine Bortolon, Thomas Langlois, Jérôme Favrod, Stéphane Raffard, Renaud Jardri
| Article suivant Article suivant
  • Adaptation and validation of the muscle dysmorphic disorder inventory in a population of French athletes (MDDI-Fr)
  • Jérôme Cuadrado, Sandrine Hanne-Poujade, Grégory Michel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.