S'abonner

Lésions radiales traumatiques du ménisque latéral sur genou stable : résultat des réparations à 2 ans de recul minimum - 28/05/24

Repair of radial tears of the lateral meniscus on a stable knee: Results at a minimum follow-up of 2 years

Doi : 10.1016/j.rcot.2024.03.010 
Rayane Benhenneda , Mohammad Alajji, Adrien Portet, Bertrand Sonnery-Cottet, Jean-Marie Fayard, Mathieu Thaunat
 Ramsay Santé, hôpital privé Jean-Mermoz, centre orthopédique Santy, 24, avenue Paul-Santy, 69008 Lyon, France 

Rayane Benhenneda, Ramsay Santé, hôpital privé Jean-Mermoz, centre orthopédique Santy, service de chirurgie orthopédique, 24, avenue Paul-Santy, 69008 Lyon, France.Ramsay Santé, hôpital privé Jean-Mermoz, centre orthopédique Santy, service de chirurgie orthopédique24, avenue Paul-SantyLyon69008France

Résumé

Introduction

La suture méniscale est préconisée en cas de lésion isolée du ménisque latéral du sujet jeune dont l’origine est souvent traumatique. Il existe peu de données dans la littérature concernant les résultats des réparations de ce type spécifique de lésion. Le but de cette étude était d’évaluer les résultats cliniques, de rapporter le taux d’échec des réparations des lésions radiales du ménisque latéral sur genou stable et d’évaluer les facteurs de risque d’échec de la réparation.

Matériel et méthodes

Tous les patients opérés d’une réparation arthroscopique d’une lésion radiale du ménisque latéral sur genou stable entre avril 2013 et décembre 2019 ont été évalués rétrospectivement. L’échec était défini comme une reprise chirurgicale pour récidive des symptômes (douleurs, blocages) avec confirmation peropératoire de l’absence de cicatrisation méniscale. Les données suivantes ont été étudiées : données démographiques (âge, sexe, IMC), délai accident-chirurgie, scores cliniques (Tegner, Lysholm, IKDC), données opératoires (technique de réparation, zone de la lésion, nombre de sutures).

Résultats

Trente patients ont été inclus, d’un âge moyen de 20,1ans (14–31). Le recul allait de 24 à 110 mois (moyenne de 66,8 ± 25,2). La technique de réparation utilisait dans 6 cas un implant all-inside (20 %), dans 17 cas une suture outside-in (56,7 %) et dans 7 cas celle-ci était mixte, associant implant all-inside et suture outside-in (23,3 %). Quatre patients (13,3 %) ont eu une récidive des symptômes à distance, lors de la pratique d’activités sportives. Les récidives survenaient systématiquement sur la lésion initiale. Les délais réparation-échec étaient de 16, 19, 24 et 37 mois (moyenne=24 ± 9,27 mois). Tous les autres patients ont pu reprendre leur activité sportive à leur niveau antérieur. Une amélioration significative des scores fonctionnels IKDC, Lysholm et Tegner préopératoires et postopératoires a été rapportée. Il n’a pas été retrouvé de facteur de risque d’échec dans l’analyse statistique.

Discussion

Le taux de guérison fonctionnelle après lésion radiale du ménisque latéral sur genou stable était de 86 % à 5ans de recul moyen, sans influence de la technique sur le résultat à long terme. En cas d’échec, celui-ci survenait majoritairement dans les 2 premières années. Il est préconisé de réparer ces lésions qui ont un potentiel de cicatrisation important.

Niveau de preuve

Niveau IV ; série rétrospective.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

In younger patients, meniscal repair is recommended for isolated lateral meniscus tears that are most often due to acute trauma. But there is little published data on the outcomes of repairing this specific type of lesion. The goal of this study was to evaluate the clinical outcomes, report the failure rate of repairing radial tears of the lateral meniscus in stable knees and determine the risk factors for failure.

Materials and methods

All patients who had a stable knee and underwent arthroscopic repair of a radial lateral meniscus tear between April 2013 and December 2019 were reviewed retrospectively. Failure was defined as revision surgery for recurrence of symptoms (pain, locking) with intraoperative confirmation that the meniscus did not heal. The following data were collected: demographics (age, sex, BMI), time to surgery, clinical outcome scores (Tegner, Lysholm, IKDC), surgical details (repair technique, lesion zone, number of sutures).

Results

Thirty patients were included having a mean age of 20.1 years (14–31). The follow-up ranged from 24 to 110 months (mean 66.8±25.2). An all-inside repair was done in 6 patients (20%); an outside-in technique was done in 17 patients (57%) and a combination of all-inside and outside-in was done in 7 patients (23%). Four patients (13%) had a recurrence of their symptoms later on, while participating in sports. All the recurrences were at the initial tear site. The time to revision surgery was 16, 19, 24 and 37 months in these four patients (mean 24±9). All the other patients were able to resume sports at their pre-injury level. Significant improvement in the IKDC, Lysholm and Tegner functional scores were found between the preoperative and postoperative assessments. No statistically significant risk factors for failure were identified.

Discussion

The functional healing rate after repair of a radial lateral meniscus tear in a stable knee was 86% at a mean follow-up of 5 years, with the surgical technique having no impact on the long-term result. Most of the failures occurred within 2 years of the repair procedure. We recommend repairing these tears as they have considerable healing potential.

Level of evidence

Level IV; retrospective observational cohort study.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ménisque latéral, Genou stable, Lésion radiaire, Réparation

Keywords : Lateral meniscus, Stable knee, Radial tear, Repair


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2024  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 110 - N° 4

P. 623-630 - juin 2024 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Arthrodèse sacro-iliaque par voie mini-invasive secondaire à une fusion lombo-sacrée : résultats cliniques et fonctionnels à 2 ans de recul
  • Renaud Bricard, Yann Pelletier, Jeremy Allia, Antoine Raffaelli, Jean-François Gonzalez, Régis de Dompsure, Nicolas Bronsard
| Article suivant Article suivant
  • L’alignement cinématique inversé couplé à la chirurgie robotisée pour les PTG permet-il d’optimiser les résultats cliniques et radiologiques fémoro-patellaires ?
  • Vincent Genestoux, Pierre-Henri Vermorel, Thomas Neri, Frédéric Farizon, Rémi Philippot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.