S'abonner

Le tabagisme n’augmente pas le risque de révision pour infection du site opératoire après une arthroplastie totale primaire du genou et de la hanche - 28/05/24

Smoking is not closely related to revision for periprosthetic joint infection after primary total knee and hip arthroplasty

Doi : 10.1016/j.rcot.2024.04.001 
Santiago Gonzalez-Parreño 1, Francisco Antonio Miralles-Muñoz 1, Daniel Martinez-Mendez 1, Adolfo Perez-Aznar 1, Blanca Gonzalez-Navarro 1, Alejandro Lizaur-Utrilla 1, 2, , Maria Flores Vizcaya-Moreno 3
1 Department of Orthopaedic Surgery, Elda University Hospital, Ctra Elda-Sax s/n, 03600 Elda, Alicante, Espagne 
2 Department of Traumatology and Orthopaedics, Miguel Hernandez University, Avda Universidad s/n, 03202 San Juan de Alicante, Alicante, Espagne 
3 Clinical Research Group, Faculty of Health Sciences, University of Alicante, Ctra San Vicente del Raspeig, s/n, 03690 San Vicente del Raspeig, Alicante, Espagne 

Alejandro Lizaur-Utrilla, Department Orthopaedic Surgery, Elda University Hospital, Ctra Elda-Sax s/n, 03600 Elda, Alicante, Espagne.Department Orthopaedic Surgery, Elda University Hospital, Ctra Elda-Sax s/nElda, Alicante03600Espagne

Résumé

Contexte

L’influence du tabagisme sur le risque d’infection articulaire périprothétique (IAP) reste incertaine. L’objectif était d’explorer l’impact du tabagisme sur l’IPP après une arthroplastie totale primaire du genou (ATG) et de la hanche (ATH).

Hypothèse

Les patients fumeurs devraient avoir un risque accru d’IPJ par rapport aux patients non-fumeurs.

Patients et méthodes

Une étude de cohorte observationnelle prospective basée sur un registre a été réalisée. Un total de 4591 patients ayant subi une ATG primaire (3076 patients) ou une ATH (1515) ont été inclus. Selon le statut tabagique au moment de l’arthroplastie, les patients ont été classés comme non-fumeurs (3031 patients), ex-fumeurs (688) et fumeurs (872). L’analyse multivariée a pris en compte le statut tabagique, l’âge, le sexe, le niveau d’éducation, l’indice de masse corporelle, la classe de l’American Society of Anesthesiologists, le diagnostic (arthrose, rhumatisme), le diabète, la broncho-pneumopathie chronique obstructive, la transfusion sanguine périopératoire, le site de l’arthroplastie (genou, hanche), la durée de l’opération et la durée du séjour.

Résultats

Il y a eu des IPJ après 59 (1,9 %) ATG et 27 (1,8 %) ATH (p=0,840). Il y a eu des IPJ chez 47 (1,6 %) non-fumeurs, 12 (1,7 %) ex-fumeurs et 17 (1,9 %) fumeurs (p=0,413). Des complications de la plaie (retard de cicatrisation et infection superficielle de la plaie) ont été observées chez 34 (0,7 %) non-fumeurs, 9 (1,3 %) ex-fumeurs et 17 (1,9 %) fumeurs (p=0,045). Dans l’analyse multivariée, seul le sexe féminin était un facteur prédictif significatif d’IPJ (OR 1,3, IC 95 % : 1,1–2,4 [p=0,039]). Plus précisément, les catégories des ex-fumeurs (OR 0,8, IC 95 % : 0,2–1,7 [p=0,241]) et des fumeurs (OR 1,1, IC 95 % : 0,6–1,5 [p=0,052]) n’étaient pas des facteurs prédictifs significatifs. La survie à 4ans après arthroplastie avec une IPJ comme critère de jugement était de 99,1 % (IC 95 % : 99,0–99,7) pour les non-fumeurs, 99,0 % (IC 95 % : 98,8–99,2) pour les ex-fumeurs et 98,7 % (IC 95 % : 98,2–99,0) pour les fumeurs, sans différence significative entre les groupes de tabagisme (p=0,318).

Discussion

Le tabagisme n’a pas été identifié comme un facteur prédictif significatif de PJI après une ATG ou une ATH primaire.

Niveau de preuve

III ; étude de cohorte prospective.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

The influence of smoking on the risk of periprosthetic joint infection (PJI) remains unclear. The objective was to explore the impact of smoking on PJI after primary total knee (TKA) and hip (THA) arthroplasty.

Hypothesis

Current smoking patients should have an increased risk of PIJ compared with nonsmoking patients.

Patients and methods

A prospective registry-based observational cohort study was performed. A total of 4591 patients who underwent primary TKA (3076 patients) or THA (1515) were included. According to the smoking status at the time of arthroplasty, patients were classified as nonsmokers (3031 patients), ex-smokers (688), and smokers (872). Multivariate analysis included smoking status, age, gender, education level, body mass index, American Society of Anesthesiologists class, diagnosis (osteoarthritis, rheumatism), diabetes, chronic obstructive pulmonary disease, perioperative blood transfusion, site of arthroplasty (knee, hip), length of operation, and length of stay.

Results

There were PJI after 59 (1.9%) TKA and 27 (1.8%) THA (P=0.840). There were PJI in 47 (1.6%) nonsmokers, 12 (1.7%) ex-smokers, and 17 (1.9%) smokers (P=0.413). There were wound complications (delayed wound healing and superficial wound infection) in 34 (0.7%) nonsmokers, 9 (1.3%) in ex-smokers, and 17 (1.9%) in smokers (P=0.045). In multivariate analysis, only the female gender was a significant predictor of PJI (OR 1.3, 95% CI: 1.1–2.4 [P=0.039]). Specifically, the categories of ex-smokers (OR 0.8, 95% CI: 0.2–1.7 [P=0.241]) and smokers (OR 1.1, 95% CI: 0.6–1.5 [P=0.052]) were not significant predictors. The 4-year arthroplasty survival with PJI as the endpoint was 99.1% (95% CI: 99.0–99.7) for nonsmokers, 99.0% (95% CI: 98.8–99.2) for ex-smokers, and 98.7% (95% CI: 98.2–99.0) for smokers was not significantly different between smoking status groups (P=0.318).

Discussion

Smoking was not identified as a significant predictor for PJI following primary TKA or THA.

Level of evidence

III; prospective cohort study.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Tabagisme, Tabac, Infection périprothétique, Arthroplastie totale du genou, Arthroplastie totale de la hanche

Keywords : Smoking, Tobacco, Periprosthetic infection, Total knee arthroplasty, Total hip arthroplasty


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Orthopaedics & Traumatology: Surgery & Research, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2024  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 110 - N° 4

P. 639-646 - juin 2024 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’alignement cinématique inversé couplé à la chirurgie robotisée pour les PTG permet-il d’optimiser les résultats cliniques et radiologiques fémoro-patellaires ?
  • Vincent Genestoux, Pierre-Henri Vermorel, Thomas Neri, Frédéric Farizon, Rémi Philippot
| Article suivant Article suivant
  • Résultats cliniques et fonctionnels d’une série de 405 ruptures du tendon calcanéen revus au recul minimum d’un an
  • Marc Saab, Julien Beldame, Christel Charpail, Arnaud Kaba, Didier Mainard, Alexandre Caubère, Carlos Maynou, Rares Bredicianu, Ali Ghorbani, Jean-Charles Giunta, Raphaël Coursier, Patricia Thoreux, Eric Laboute

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.