S'abonner

Évaluation médicoéconomique du PRADO-BPCO, programme d’accompagnement post-exacerbation - 09/06/24

Medico-economic evaluation of the PRADO-BPCO post-exacerbation support program

Doi : 10.1016/j.rmr.2024.05.001 
N. Roche a, b, A. Caron c, , C. Emery c, E. Torreton c, A.-C. Brisacier d, F. Thissier d, E. Haushalter d, P. Tangre d, C. Grenier d, C. Raherison-Semjen e
a Service de pneumologie, institut Cochin (UMR1016), hôpital Cochin, AP–HP, centre université Paris Cité, Paris, France 
b Inserm UMR1018, équipe d’épidémiologie respiratoire intégrative, CESP, Villejuif, France 
c Cemka, 43, boulevard du Maréchal-Joffre, 92340 Bourg-la-Reine, France 
d Caisse nationale de l’Assurance Maladie, Direction des Assurés, 50, avenue du Professeur-André-Lemierre, 75986 Paris cedex 20, France 
e Service de pneumologie, centre hospitalier universitaire de la Guadeloupe, Guadeloupe, Martinique 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le programme d’accompagnement du retour à domicile (PRADO) BPCO permet l’organisation du parcours de soins des patients après hospitalisation pour exacerbation de BPCO. Cette étude visait à évaluer son impact médicoéconomique.

Méthodes

Étude rétrospective sur la cohorte des patients inclus dans le programme PRADO entre 2017 et 2019. Les données sont issues du système national des données de santé (SNDS). Les patients ont été comparés à un groupe témoin apparié par score de propension. La morbi-mortalité et les coûts (perspective assurance maladie) étaient mesurés durant l’année après l’hospitalisation.

Résultats

Les patients PRADO étaient plus nombreux à bénéficier d’un parcours de soins conforme aux recommandations de la HAS mais sans effet global sur la mortalité et le taux de réhospitalisation. Dans le groupe PRADO, la proportion de patients réhospitalisés à 12 mois était inférieure lorsque le parcours était « optimal ». Le coût des dépenses de soins par patient était supérieur de 670 € dans le groupe PRADO.

Conclusions

Le PRADO BPCO permet une amélioration de la qualité du parcours de soins, sans bénéfice sur les réhospitalisations ni la mortalité sur l’ensemble de la population, mais avec une réduction des réhospitalisations en cas de parcours optimal dans le groupe PRADO.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The “Programme d’Accompagnement du retour à Domicile” (PRADO) COPD is a home discharge support program dedicated to organizing care pathways following hospitalization for COPD exacerbation. This study aimed at assessing its medico-economic impact.

Methods

This was a retrospective database study of patients included in the PRADO BPCO between 2017 and 2019. Data were extracted from the National Health Data System. A control group was built using propensity score matching. Morbi-mortality and costs (national health insurance perspective) were measured during the year following hospitalization.

Results

While the proportion of patients with a care pathway complying with recommendations from the National Health Authority was higher in the PRADO group, there was no significant effect on mortality and 12-month rehospitalization. In the PRADO group, the rehospitalization rate was lower when the care pathway was optimal. Healthcare costs per patient were 670 € higher in the PRADO group.

Conclusions

The PRADO COPD improves quality of care but without decreasing rehospitalizations and mortality, although rehospitalizations did decrease among PRADO group patients benefiting from an optimal care pathway.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : BPCO, Hospitalisations, Mortalité, Exacerbations, Programme d’accompagnement du retour à domicile, Parcours de soins

Keywords : COPD, Hospitalizations, Mortality, Exacerbations, Home discharge support program, Care pathway


Plan


© 2024  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 6

P. 409-420 - juin 2024 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Enquête nationale auprès des malades sur la réadaptation respiratoire actuelle et future
  • F. Alexandre, V. Molinier, M. Poulain, E. Villiot-Danger, B. Eichenauer, A. Calvat, L. Brandon, C. Miffre, N. Oliver, N. Heraud
| Article suivant Article suivant
  • Atteinte trachéo-bronchique de la polychondrite atrophiante et diagnostics différentiels
  • L. Grandière, T. Gille, P.-Y. Brillet, M. Didier, O. Freynet, H. Vicaire, D. Clero, E. Martinod, A. Mathian, Y. Uzunhan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.