S'abonner

Multi-scale palaeolandscape reconstruction at the Upper Paleolithic Byki sites, central East European Plain - 11/06/24

Reconstruction multi-échelle du paléopaysage des sites de Byki au Paléolithique supérieur, Plaine centrale d’Europe de l’Est

Doi : 10.1016/j.anthro.2024.103241 
Svetlana S. Bricheva a, b, , Natalia B. Akhmetgaleeva c , Andrei V. Panin a , Lidiia V. Shasherina a , Mariya A. Tarasova b , Vladimir G. Bezdudniy d , Victor M. Matasov e, f , Andrei L. Zakharov a , Alexander S. Dobriansky a , Elena I. Kurenkova a
a Institute of Geography RAS, Staromonetny 29/4, 119017 Moscow, Russia 
b Faculty of Geology, Lomonosov Moscow State University, Leninskie Gory 1, 119991 Moscow, Russia 
c Kurchatov’ Museum of Local Lore, Molodezhnaya Street 12, 307251 Kurchatov, Russia 
d Laboratory of Archaeological Geophysics, 2-Barrikadnaya Street, 11A, 344004 Rostov-on-Don, Russia 
e Agrarian-Technological Institute, RUDN University, Miklukho-Maklai Street 6, 117198 Moscow, Russia 
f Faculty of Geography and Geoinformation Technology, HSE University, Pokrovsky Boulevard 11, 109028 Moscow, Russia 

Corresponding author. Institute of Geography RAS, Staromonetny 29/4, 119017 Moscow, Russia.Institute of Geography RASStaromonetny 29/4Moscow119017Russia

Abstract

The Byki complex on the left bank of the Seim River (Desna basin) comprises eight sites, including multilayer ones, differing chronologically and culturally. The dates of key cultural layers are from 21 to 18 thousand BP. Questioning the use of local landscapes by prehistoric people and the reasons for repeated occupation of the area required a paleolandscape reconstruction. For this purpose, a set of methods were applied on a research scale from local (archaeological excavation) to regional (within a radius of several kilometres). The site's position in the regional topography has been studied using GIS methods, for the nearest encirclement of Byki a detailed digital terrain model was constructed. The near-surface stratigraphy was studied by ground penetrating radar (GPR) and magnetic survey, coring and archaeological excavations. This resulted in the creation of a map of natural depressions layout and their three-dimensional visualisation. It was found that by the time people first arrived, the natural relief was a combination of sand dunes and rounded thermokarst sinkholes. The sediments filling the sinkholes indicate the over-watered conditions made them unsuitable for human habitation (the cultural layers do not extend into the sinkholes), but they could provide a source of water. Most of the sites are found on top of an aeolian barkhan. The distance maps showed that the sites’ location provided the best visibility in all directions. Thus, this atypical location of Byki sites at significant distances from the nearest rivers can be explained by a combination of several advantages: location on the edge of a valley in terms of distance vision, local topographic diversity that provided comfortable living conditions and possibly a water supply.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Le groupe de campements de Byki, sur la rive gauche de la rivière Seim (bassin de la Desna et du Dniepr) comprend huit stations, dont des sites multicouches qui diffèrent non seulement sur le plan chronologique, mais aussi sur le plan culturel. Les principales couches d’occupation se situent entre 21 000 et 18 000 BP. Les questions relatives à l’utilisation des paysages locaux par les populations préhistoriques et les raisons des occupations répétées du site nous ont motivé à reconstruire les paléopaysages. À ce titre, nous avons appliqué les méthodes géomorphologiques, géologiques et géophysiques de l’échelle locale (fouille archéologique) jusqu’à régionale (environnements d’un site archéologique de plusieurs kilomètres carrés). La position du site dans la topographie régionale a été étudiée à l’aide de méthodes de système d’information géographique (SIG). Un modèle terrestre numérique détaillé a été construit pour le voisinage proche des campements. La stratigraphie proche de la surface a été étudiée par des méthodes géophysiques à faible profondeur (radar à pénétration de sol et étude magnétométrique), par des forages manuels et mécaniques et par des fouilles archéologiques. Cela a abouti à la création d’une carte de localisation des dépressions naturelles et à leur visualisation tridimensionnelle. Il a été mis en évidence qu’à l’époque où les Hommes sont arrivés, la topographie du site était une combinaison de dunes de sable et d’affaissements thermokarstiques arrondis. La plupart des campements sont situés au sommet d’une colline de sable éolien. La composition des sédiments qui remplissent les dépressions indique qu’il s’agissait de lieux sur-arrosés, impropres à l’habitation humaine (les couches d’occupation ne s’étendent pas dans les dépressions), mais qui pouvaient servir de source d’eau. Les cartes de portée visuelle ont montré que l’emplacement des campements dans le paysage régional offrait la meilleure visibilité dans toutes les directions, ce qui était encore favorisé par l’élévation locale sous la forme d’une crête sableuse. Сette localisation atypique des campements aux distances considérables par rapport aux rivières les plus proches peut donc expliquer par les avantages d’une position au bord d’une vallée en termes de distance de vision, ainsi que par la diversité topographique locale, qui offrait des conditions de vie confortable (par exemple un abri contre les vents ainsi qu’une meilleure visibilité) et éventuellement un approvisionnement en eau.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Upper Paleolithic, Geoarchaeology, Geomorphology, Ground penetrating radar, Magnetic survey, The Byki sites, Russian plain

Mots clés : Paléolithique supérieur, Géoarchéologie, Géomorphologie, Radar à pénétration de sol, Géoradar, Étude magnétique, Campements de Byki, Plaine russe


Plan


© 2024  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 128 - N° 2

Article 103241- mai 2024 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Development of the microlithic technology in the Early Upper Palaeolithic of Kostenki (European Russia)
  • Anton R. Lada, Alexander A. Bessudnov, Rob Dinnis, Andrei A. Sinitsyn
| Article suivant Article suivant
  • “Houses” for the living and the dead in the Palaeolithic of Kostenki
  • Mariia N. Zheltova

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.