Table des matières EMC Démo S'abonner

Syndrome de détresse respiratoire aiguë - 09/07/24

[6-040-P-05]  - Doi : 10.1016/S1155-195X(24)47765-7 
J.-C. Richard  : Professeur des Universités-praticien hospitalier, G. Deniel : Chef de clinique-assistant des Hôpitaux, H. Yonis : Praticien hospitalier, L. Bitker : Maître de conférence des Universités-praticien hospitalier
 Service de médecine intensive réanimation, Hôpital de la Croix-Rousse, Hospices civils de Lyon, 103, grande rue de la Croix-Rousse, 69004 Lyon, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le Wednesday 10 July 2024

Résumé

Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) est une pathologie inflammatoire pulmonaire associée à un œdème pulmonaire d'hyperperméabilité secondaire à une lésion de la membrane alvéolocapillaire sur ses deux versants (épithélial et endothélial) consécutive à une agression pulmonaire. Ces lésions sont responsables d'une perte d'aération pulmonaire (baby lung) à l'origine d'une hypoxémie sévère, d'infiltrats pulmonaires bilatéraux en imagerie, d'une baisse de la compliance pulmonaire et d'une hypertension artérielle pulmonaire. Ces lésions peuvent être aggravées par une agression pulmonaire surajoutée liée à la ventilation mécanique chez le patient intubé et/ou par des lésions pulmonaires auto-infligées par le patient en cas d'efforts inspiratoires excessifs. Le facteur de risque de SDRA le plus fréquent est une agression pulmonaire directe en lien avec une infection pulmonaire, mais des agressions pulmonaires indirectes (extrapulmonaires) sont aussi impliquées. Le SDRA représente habituellement 10 % des admissions en réanimation, et sa mortalité va de 35 % dans les formes les moins sévères à 46 % dans les formes sévères. La prise en charge du SDRA repose en premier lieu sur l'identification de son (ses) facteur(s) de risque et sur sa(leur) prise en charge thérapeutique la plus rapide possible, puis sur la ventilation protectrice en utilisant un faible volume courant, en contrôlant la pression de plateau et en utilisant une pression expiratoire positive chez le patient intubé. Les stratégies d'assistance non invasives peuvent être proposées pour éviter l'intubation, mais sous réserve de l'absence d'effort inspiratoire excessif. Le décubitus ventral pour les patients intubés avec SDRA modérément sévères et sévères est maintenant un traitement indiscutable, et les données récentes plaident en faveur d'une corticothérapie précoce, mais la curarisation systématique est encore débattue. Chez les patients restants hypoxémiques sous ventilation optimisée ou non ventilables de façon protectrice, la place de l'oxygénation par membrane extracorporelle (extracorporeal membrane oxygenation [ECMO]) veinoveineuse précoce est maintenant établie.


Mots-clés : Syndrome de détresse respiratoire aiguë, Insuffisance respiratoire aiguë hypoxémique, Ventilation mécanique, Oxygénothérapie à haut débit, Ventilation non invasive, Œdème pulmonaire lésionnel, ECMO


Plan


 Les annexes indiquées dans ce PDF sont présentes dans la version étendue de l'article disponible sur nos plateformes.


© 2024  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article suivant Article suivant
  • Anatomie du poumon humain
  • F. Le Pimpec Barthes, M. Riquet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.